Protestation des étudiants des Beaux-Arts d’Alger

mercredi 9 novembre 2016 à 22:27
Source de l'article : Algerie360.com

Les étudiants de l’Ecole Supérieure des Beaux-arts d’Alger (ESBA) ont procédé ce mardi 08 novembre à un arrêt de cours et entamé une nouvelle grève, pour protester contre la décision de l’administration, soulignant que les revendications du mouvement  » Infidjar »de mai 2015 n’ont, jusqu’à ce jour, pas donné suite.

Logés depuis la rentrée à la cité de Zéralda, les étudiants internes seront, sous décision de l’administration, délogés puis replacés dans les différentes cités universitaires. Une décision contradictoire puisqu’une semaine auparavant, le directeur de l’établissement avait rassuré les étudiants en leur promenant de rester définitivement à Zéralda.

Myriam Zeggat, étudiante en Illustration et porte-parole du mouvement a confié au quotidien El Watan, que les étudiants avaient été menacé d’être mis dehors dans le cas où ils refuseraient de libérer les lieux avant ce jeudi.

Décidés à attirer l’attention du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi sur cette grève, les étudiants de l’ESBA envisagent même de passer la nuit dans l’enceinte de cet établissement.

Myriam Zeggat a rajouté que cette grève englobait aussi les revendications du mouvement  » Infidjar », notamment celles concernant la qualité des programmes enseignés et la reconnaissance des diplômes de l’ESBA.

Rappelons que les étudiants avaient exprimé en mai 2015 à l’ex-ministre de la Culture Nadia Labidi leur volonté de ne pas migrer vers le système L.M.D. « Nous voulons garder la spécificité de notre formation et souhaitons que nos diplômes soient reconnus par le ministère de l’Enseignement supérieur, mais nous refusons de nous mettre sous le système LMD »

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
30 queries in 0,458 seconds.