Prise en charge de plus de 30 «points noirs»

mercredi 18 octobre 2017 à 12:06
Source de l'article : Lnr-dz.com

Une opération de traitement de 35 points noirs entravant l’évacuation des eaux pluviales dans la ville de Tindouf est menée actuellement par les services locaux de l’Office nationale d’assainissement (ONA), a-t-on appris lundi de cet organisme.

Organisée en prévision de la période hivernale, cette opération, susceptible de fluidifier l’évacuation des eaux pluviales, prendra en charge trois secteurs de la ville, dont le premier regroupe les quartiers de Tindouf-Lotfi, El-Moustaqbel, El-Badr et El-Hikma, a indiqué le directeur de l’ONA, Mohamed Noudjem. Le deuxième secteur est composé des quartiers Moussani, Remadine et El-Gassabi, alors que le troisième comprend les quartiers En-Nasr et Selagua, a-t-il ajouté. Visant à remédier aux éventuelles obstructions engendrées par la stagnation des eaux durant la saison pluviale, cette opération consiste notamment en la réalisation de conduites pour l’évacuation des eaux stagnantes, en plus de lÆentretien et le curage, durant le premier semestre, de plus de 1.817 avaloirs à travers les quartiers et rues de la ville de Tindouf. Le responsable de l’ONA de la wilaya de Tindouf a état, par ailleurs, de la réception de l’étude technique de protection de la ville de Tindouf des inondations, qui prévoit notamment la réalisation d’un mur de prévention de 5 mètres de hauteur, soutenu de six petites digues avec des hauteurs allant de 3 à 5 mètres.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
67 queries in 7,420 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5