Près de 11.000 bacheliers affectés à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou

dimanche 13 août 2017 à 18:24
Source de l'article : Alg24.net

Près de 11.000 nouveaux bacheliers ont été affectés à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou au terme de la première phase des pré-inscriptions universitaires qui se sont déroulés entre le 01 et le 05 août écoulé, a-t-on appris dimanche du vice-recteur chargé de la formation supérieure de graduation.

Alors que l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou avait tablé sur 12 000 nouveaux étudiants à la prochaine rentrée de septembre considérant le taux important de réussite au baccalauréat, les différentes facultés recevront finalement un nombre similaire à celui de l’année dernière, a précisé Hacène Mohalbi à l’APS.

Avec 1000 étudiants de moins par rapport à nos prévisions, l’université de Tizi Ouzou entamera l’année universitaire 2017 – 2018 dans de meilleures conditions, notamment en matière des capacités d’accueil disponible à travers nos facultés, a-t-il précisé.

Il a rappelé que l’université de Tizi Ouzou aura à gérer la rentrée universitaire sans les 2700 nouvelles places pédagogiques attendues au niveau du pôle universitaire de Tamda et dont la livraison a été retardée à cause des restrictions budgétaires et le non payement des entreprises réalisatrice.

Des efforts ont, toutefois, été consentis par les autorités locales de wilaya en vue d’aboutir à la livraison en septembre 2017 d’une partie du chantier (900 places sur ces 2700), a rassuré le vice-recteur, ce qui contribuera à coup sûr à réduire la pression sur les places pédagogiques et permettra aux étudiants d’entamer leur cursus universitaire dans des  conditions acceptables.

Sur les 2700 places pédagogiques en construction à Tamda, nous allons réceptionner 900 en septembre, ce qui nous permettra de démarrer l’année avec moins de charge en attendant la finalisation de la totalité du chantier, a-t-il souligné.

L’université de Tizi Ouzou compte également sur les quelques 6000 places pédagogiques qui seront libérées par les diplômés pour gérer les 11 000 nouveaux bacheliers qui rejoindront les différents départements à la prochaine rentrée, a-t-il affirmé, assurant que les responsables mettront tous les moyens possibles pour gérer ce flux d’étudiants en attendant le renforcement des infrastructures d’accueil.

Source: APS

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
37 queries in 9,230 seconds.