Policiers : « serrez la ceinture » !

jeudi 27 octobre 2016 à 9:04
Source de l'article : Jeune-independant.net

Face à la crise financière qui pèse lourd sur le pays depuis plus de trois ans, la DGSN a été contrainte de diminuer ses dépenses quotidiennes. Moins de patrouilles mobiles, moins d’opérations anti-criminalité et d’autres mesures « urgentes » qui visent à dépenser moins d’argent sont déjà entrées en vigueur. Les temps sont durs.

Le général-major, Directeur général de la Sûreté nationale, Abdelghani Hamel, a appelé hier, à Alger, les hauts cadres et l’ensemble des policiers à rationaliser les dépenses budgétaires de la DGSN en ces temps de crise financière.

Lors de son allocution hier, au siège de la Direction des ressources humaines à Hydra, à l’occasion de l’ouverture du forum des chefs de services de l’administration générale et de la logistique de la Sûreté nationale, le Général-major Abdelghani Hamel a incité les policiers, de différents grades, à poursuivre la rationalisation des dépenses publiques lancée depuis plus de deux ans déjà.

« Il est nécessaire de poursuivre et gérer la rationalisation des dépenses publiques, financière et matérielle, du matériel aux moyens utilisés par les agents de l’ordre au quotidien, au cours de leurs exercices et leurs fonctions sur le terrain qui butent sur le maintien de l’ordre, la sécurité des personnes et des biens « a rappelé le patron de la DGSN.

Et d’ajouter : « Les services de la DGSN étaient les premiers à exécuter les directives des hautes autorités du pays, à savoir la rationalisation des dépenses publiques. »

Pour apaiser la situation, le patron de la Police a, par ailleurs, rassuré que l’amélioration des conditions professionnelles et sociales pour les policiers y compris les retraités et leurs familles, sur l’ensemble du territoire national, demeure l’une des priorités les plus importantes de sa politique interne et ce, depuis qu’il est à la tête de la DGSN.

D’autre part, le DGSN a déclaré, avec fierté, que le fait saillant démontre que la DGSN possède, aujourd’hui, un puissant réseau en matière de soutien logistique implanté sur l’ensemble du territoire national ; sa mission est d’assigner et soutenir la tâche des policiers opérationnels sur les deux plans, humain et matériel mais aussi en moyens technologiques modernes dont l’intérêt est capital pour l’exécution des missions.

Exhibant les résultats très « positifs « qui sont réalisés sur le terrain par les différentes brigades de la police dans le cadre de la lutte contre toutes formes de criminalité, Abdelghani Hamel a rendu hommage aux policiers tout en rappelant, sur ce plan, le rôle capital joué par les services de soutien logistique.

« Ces résultats acquis sur le terrain sont les fruits de la collaboration des services de soutien logistique qui demeurent importants et sont appelés à fournir plus d’efforts pour faire face aux conditions actuelles qui nécessitent de rationaliser les dépenses publiques », a rappelé Hamel.

Très ferme, le DGSN a insisté sur la nécessité d’élaborer avec précision les objectifs opérationnels pour tous les secteurs qui relèvent de la DGSN pour dépenser moins. « Il faut que cette mesure soit connue par l’ensemble des effectifs de la police », explique-t-il.

Portant sous le thème « Soulever le rapport coût-efficacité et rationalisation des dépenses « , le forum de la DGSN, auquel le Général-major Hamel a pris part, a vu, faut-il le rappeler, la participation de plusieurs hauts cadres de la DGSN, du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales ainsi que des hauts cadres du ministère des Finances et de la Cour des Comptes.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
31 queries in 0,417 seconds.