Parti de l’équité et de la proclamation Adopter une nouvelle loi accordant de larges prérogatives aux élus

dimanche 6 novembre 2016 à 19:57
Source de l'article : Horizons-dz.com

La présidente du Parti de l’équité et de la proclamation (PEP), Naïma Salhi, a appelé, samedi dernier depuis Ouargla, à adopter une nouvelle loi devant donner de « larges » prérogatives aux élus.


« Il appartient à l’Etat d’adopter une nouvelle loi accordant de larges attributions aux élus, notamment locaux, à même de leur permettre de suggérer des projets de développement, promouvoir l’investissement local, recouvrer la fiscalité et contrôler les différentes administrations », a lancé Salhi lors d’un meeting animé au complexe sportif de la commune de N’goussa, en présence de militants et sympathisants de sa formation politique.

Elle a souligné, à ce titre, que « l’élu local devra être une force de proposition et œuvrer à la protection des biens de l’Etat et à la préservation des deniers publics ». La responsable partisane a estimé que « certaines assemblées élues locales actuelles ont échoué à la mission qui leur a été assignée, ayant provoqué, par conséquent, un blocage et hypothéqué les attentes des citoyens en matière de développement ».

Salhi qui a réitéré que « son parti prendra part aux prochaines législatives de 2017 » a appelé les jeunes à prendre part aux élections « pour contribuer à l’édification d’une société forte, à soutenir les catégories marginalisées et à débattre des questions de la femme et de l’enfant ».
La présidente du PEP a, au terme de son intervention, exhorté les jeunes à « contribuer au développement de l’économie nationale à la faveur du montage de projets, consolider les volets socioculturels et historiques et à s’impliquer effectivement dans la protection et la défense du pays ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
14 queries in 0,464 seconds.