Partenariat et Recherche universitaire : Tahar Hadjar veut s’inspirer de l’expérience des chercheurs algériens établis au Canada Spécial

mercredi 19 octobre 2016 à 15:41
Source de l'article : Reporters.dz

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, s’intéresse aux chercheurs algériens établis au Canada avec lesquels il veut développer un partenariat et un échange dans le domaine scientifique.

A l’occasion de la première édition des  Journées scientifiques et culturelles des membres de la communauté algérienne établie au Canada, Tahar Hadjar a reçu, hier, à Alger, les universitaires et chercheurs issus de la communauté algérienne installée dans ce pays d’Amérique du Nord. Au cours de cette rencontre, selon l’APS, le ministre a évoqué avec ces universitaires et chercheurs les « nombreux acquis » réalisés par l’université algérienne, faisant remarquer que « leur réussite est aussi celle de l’université algérienne au sein de laquelle ils ont effectué leur formation de base». Le ministre a informé ses hôtes que l’université algérienne a entrepris une série de réformes depuis plusieurs années, indiquant que son département est actuellement dans la phase d’évaluation de ces réformes pour apporter des correctifs à certaines « anomalies ».
A cet effet, il a exhorté les membres de la diaspora algérienne à apporter leur aide et leur contribution dans le cadre de l’évaluation de ces réformes et d’accompagner, par leurs idées et suggestions, l’Algérie à mettre en place une politique de prospective dans le secteur de l’enseignement supérieur. Pour ce faire, une commission de suivi, composée de deux membres de la communauté algérienne établie au Canada et deux cadres du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a été installée. Cette dernière est chargée de suivre toutes les recommandations allant dans le sens d’établir des liens et des pans de coopération entre l’université algérienne et les chercheurs et universitaires algériens à l’étranger. En recevant cette délégation au sein de son ministère, trois conventions ont été signées entre l’université Ryerson (Toronto) Canada et trois universités algériennes, à savoir Oran 1, Constantine 2 et Blida 3.
Mohamed Lachemi, président-vice-recteur de l’université Ryerson, est algérien. Il a annoncé, au terme de la cérémonie de signatures, que son établissement allait débloquer chaque année trois bourses au profit d’étudiants de chacune des trois universités algériennes ayant signé ces conventions. Il a également annoncé avoir attribué, à titre exceptionnel cette année, trois autres bourses pour des étudiants de l’université de
Béjaïa, à la demande de son recteur. La première édition des Journées scientifiques et culturelles des membres de la communauté algérienne  établie au Canada est organisée pendant trois jours (16 au 19 octobre) afin d’établir un partenariat avec la diaspora algérienne. Organisée sous la bannière du ministère des
Affaires étrangères en collaboration avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et celui de la Culture, cette manifestation s’inscrit dans le cadre des activités marquant la commémoration de la Journée nationale de l’émigration. Le programme riche, concocté par les initiateurs, comporte des conférences scientifiques au niveau des ministères des Affaires étrangères, de l’Enseignement supérieur ainsi que des instituts spécialisés animées par des experts. Plusieurs thèmes seront abordés concernant  la gestion et le management, la santé et la médecine, les technologies de la communication, l’informatique et l’intelligence artificielle, le génie civil et industriel, l’aéronautique et la recherche opérationnelle.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,621 seconds.