Ouverture de cinq nouveaux stades de proximité (DJS)

lundi 24 octobre 2016 à 10:52
Source de l'article : Jeune-independant.net

La direction de la Jeunesse et des Sports (DJS) dela wilaya d’Alger vient de procéder à l’ouverture de cinq nouveaux stades deproximité venus renforcer les structures déjà existantes dans la capitale, aappris l’APS auprès du responsable du service d’investissement à la DJS. »

Nous avons procédé à l’ouverture de cinq stades de proximité dansles communes d’Ouled Chebel, de Birtouta, de Souïdania, de Mehalmaet de la Casbah, en vue de renforcer les structures existantes dans la wilayad’Alger », a indiqué Hakim Mokhtari. Le responsable de la DJS a annoncé également l’engazonnement de sept (07) stades de proximité dont les travaux sont en cours de réalisation avec une enveloppe financière de 120 millions DA. »

Des travaux d’engazonnement de sept stades sont en cours à Draria, Bordj El-Bahri, Raïs Hamidou (02), Bologhine (02) et les Sablettes », a-t-il détaillé.Par ailleurs, le lancement des travaux de construction de sept autres aires de jeux, d’un montant avoisinant les 140 millions DA, doit être avisé par les services concernés de la wilaya d’Alger. Il s’agit des aires de jeux d’El-Harrach, de Bentalha, de Gué de Constantine (Cité Hayet et Bâtiment 7) de Bouzareah (Fougeroux et Célèste) et d’El-Madania (Djenane Lakhdar).

Le service d’investissement de la wilaya d’Alger a finalisé, par ailleurs, le cahier de charges pour le revêtement en gazon synthétique de 20 stades de proximité d’un montant global de 300 millions DA. »Cette politique de proximité envers les jeunes vise à moderniser la capitale et constituera un acquis de première importance en matière d’activités sportives et de jeunesse », a-t-on également souligné .

Des projets qui vont faire des heureux, à coup sûr, parmi les jeunes dont certains, comme à Birtouta par exemple où la population a fortement augmenté du fait des multiples opérations de relogement, font tout simplement la queue pour pouvoir jouer un match de football sur des terrains de réplique, en bitume de surcroît, avec tous les dangers que cela représente.

Il convient de rappeler que la direction de la Jeunesse et des Sports de la wilaya d’Alger gère, entre autres, des salles omnisports et des piscines olympiques et semi-olympiques. Elle a réalisé, depuis 1997, quelque 1200 espaces de jeux dans les 57 communes que compte la wilaya d’Alger.

Le secteur de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Alger sera renforcé prochainement aussi par sept piscines semi-olympiques dont le cahier des charges a été élaboré, a appris l’APS auprès du responsable du service d’investissement à la Direction de la jeunesse et des sports (DJS).La commune de Gué de Constantine va bénéficier de l’une de ces infrastructures dotées d’un bassin de 25 m, d’un coût de 300 millions DA et dont les travaux seront entamés « prochainement », a indiqué Hakim Mokhtari.

Les travaux de six structures similaires seront lancés à Ouled Chebel, Aïn Taya, Réghaïa, Ouled Fayet, Sidi-Moussa et Douéra, dont le montant global de réalisation avoisine les 300 millions DA pour chaque piscine d’une capacité de 300 à 500 personnes. »Chacune de ces sept piscines semi-olympiques sera dotée d’un bassin d’initiation nouvellement conçu pour permettre à la frange juvénile de pratiquer la natation dans des conditions de sécurité optimales », a-t-on précisé.

Par ailleurs, les travaux de réalisation d’une autre piscine semi-olympique sont actuellement en cours dans la commune de Sidi-M’hamed pour un coût de 300 millions DA. La wilaya d’Alger bénéficiera également de deux piscines de proximité dans les communes des Eucalyptus et de Tessala El-Merdja, dont les entreprises chargées de la réalisation sont déjà désignées, a conclu Hakim Mokhtari.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,512 seconds.