Nouveau programme: L’amer constat des souscripteurs de logements AADL

dimanche 13 août 2017 à 12:34
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

Des retards dans la réalisation, des imperfections, des travaux de VRD non achevés et absence d’éclairage public, tel est le constat fait par le collectif des souscripteurs des logements AADL sur la situation générale du nouveau programme AADL, réalisé à Oran.

Dans une lettre adressée au ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, le collectif demande l’intervention du ministère pour activer les travaux au niveau des chantiers de ce programme de logements. Dans sa lettre, le collectif fait état d’anomalies constatées au niveau de la cité des 2.500 logements, site1 d’Aïn El Beida et le site2 d’Es-Senia. Pour le site d’Aïn El Beida, le représentant des souscripteurs a expliqué que le projet a accusé un retard considérable, dépassant les délais contractuels. Concernant les logements, il manque les travaux de finition tels que la peinture et la pose de la dalle de sol, en plus des travaux de VRD non lancés encore et le projet de deux écoles et lycée non achevés.

Quant au site 2 d’Es-Senia, c’est la même situation même si ce site enregistre un léger avancement par rapport au premier. Concernant les projets AADL qui n’ont pas encore vu le jour, le collectif cite dans sa lettre, le projet 1.000 logements d’Aïn el Turck, 1.000 logements de Gdyel, 1.000 logements de Mohgoun, 3.000 logements de Misserghine.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
69 queries in 5,246 seconds.