Mobilis compte établir un contrat avec SFR ou Free

lundi 7 novembre 2016 à 18:38
Source de l'article : Dia-algerie.com

L’opérateur de téléphonie mobile Mobilis a reçu des instructions pour relancer un contrat commercial du même type que celui qui était établit avec Orange, mais avec les autres opérateurs français SFR ou Free et cela pour compenser la perte de l’offre Orange. C’est en tout cas l’information que DIA s’est procuré de sources sûres proche du dossier.

Cette décision a été prise suite à la chute des revenus en devises de l’opérateur historique notamment après l’arrêt de l’offre Orange le 10 septembre 2016. Mobilis entend relancer le même type de contrat afin de faire rentrer des devises, nécessaire pour le développement de l’entreprise et surtout pour offrir une bonne recette pour le trésor qui a besoin de toute devise étrangère.

Grâce à l’offre d’Orange, les revenus de Mobilis ont été bénéfique pour l’opérateur historique. Ses revenus avaient atteint au mois juillet 2016 : 1.3 millions d’euros.  Ce chiffre d‘affaire a augmenté d’une façon exponentielle, mois par mois depuis son lancement et aurait pu être plus important si le plan de communication prévu pour l’opération avait été déroulé.

Selon les mêmes sources, pas moins de 870 000 clients de Djezzy et Ooredoo ont été malgré leurs fidélités à leurs numéros et en absence de portabilité de numéro en Algérie ont été contraint d’acquérir une puce Mobilis pour pouvoir faire bénéficier leurs parents de l’offre en France Métropolitaine.

L’opération Orange a surtout permis à Mobilis de devenir leader du marché de la téléphonie mobile en Algérie.

L’offre Orange a été gelée puis arrêtée sur instruction de la Ministre des Ptic Melle Houda Faraoun et son PDG Saad Dama a été remercié malgré ses bons résultats. La ministre a utilisé l’affaire Orange pour justifier son limogeage de Mobilis et cela afin d’éviter les critiques du parti des travailleurs, devenus gênantes à l’APN.

Pour le moment rien n’est encore ficelé. Le service commercial de Mobilis s’attelle à trouver un contrat avec un opérateur qui corresponde à la même offre réalisée avec Orange. SFR, (le deuxième opérateur français en matière d’abonnés) est plus favori que Free, qui reste concentré plus sur l’internet que sur le mobile.

L’opération Orange-Mobilis a nécessité plus d’une année de négociations et pourparlers, il n’est pas exclu que Mobilis tarde à trouver un accord car l’offre d’Orange reste la meilleur qu’un opérateur de la rive sud a pu conclure avec un opérateur de la rive nord.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
17 queries in 0,459 seconds.