Lutte contre la drogue en milieu scolaire : Le Théâtre socialement engagé

jeudi 10 novembre 2016 à 21:00
Source de l'article : Elmoudjahid.com

Un plan de lutte et de sensibilisation par le théâtre contre la toxicomanie et l’usage des stupéfiants en milieu scolaire a été exposé mardi dernier à Alger, lors de la clôture des journées de Lutte contre le fléau de la drogue.

En effet, lors de ces journées intitulées «Je kiffe le Théâtre», ouvertes dimanche dernier, au Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi, TNA, des propositions sur l’utilisation du 4e art comme moyen pédagogique de lutte contre ce fléau, par l’introduction de cours de théâtre dans les écoles et lycées, ont été soumises.
Le comédien, metteur en scène, responsable de régis artistique au TNA et coordonnateur de ces Journées, Djamel Guermi, a recommandé la formation d’animateurs par l’organisation d’ateliers pour la pratique du 4e art dans les établissements scolaires, en s’appuyant sur des thématiques de prévention contre le fléau de la drogue.
M. Guermi a déclaré que «des réunions avec la direction culturelle du ministère de l’Education nationale sont prévues ultérieurement, afin de définir les modalités de mise en pratique de ce projet.»
De son côté, le directeur général du TNA, Mohamed Yahyaoui a indiqué que «le TNA a déjà organisé une rencontre à l’Ecole supérieure de police où, le rôle du Drama dans la prévention et la sensibilisation a été évoqué et à partir delà, on a eu l’idée que le TNA doit ouvrir ses portes aux citoyens dans le but de le protéger et le prévenir. La lutte contre le fléau de la drogue et la responsabilité de toute la société.»
Selon le représentant de la Sûreté nationale, leur participation s’est traduite par des expositions de photos et l’animation de conférence sur les dangers de la consommation de la drogue. «Aujourd’hui, on a animé une conférence sur le rôle des cellules d’écoute et de prévention de la Sûreté de la wilaya d’Alger, à travers l’organisation de campagne pour les trois paliers de l’éducation», a-t-il expliqué, avant d’ajouter : «pour le niveau primaire, les cellules d’écoute organisent des campagnes de sensibilisation sur la sécurité routière et la protection de l’environnement et des campagnes de sensibilisation sur les dangers de l’utilisation d’Internet pour le niveau moyen.

S’agissant des lycées, des centres de formation professionnelle et des universités, on leur organise des campagnes sur les dangers de la drogue». Des interventions de cadres de la Sûreté et de la Gendarmerie nationales ainsi que des témoignages de chefs d’établissements scolaires ont montré une recrudescence inquiétante de l’usage des stupéfiants, notamment parmi les jeunes qui représentent l’espoir et non pas un danger.

La drogue n’a jamais été la solution au problème

Mlle Bakhti qui était présente à ces journées estime que cette rencontre est une très bonne initiative visant à lutter contre la «drogue qui tue notre jeunesse et détruit notre société». Beaucoup de jeunes ne savent pas encore que la drogue nuit à leur santé mentale et physique, il y a lieu de les sensibiliser sur les risques et les effets néfastes que peut provoquer la drogue sur le corps humain».

Et d’ajouter la drogue est source de problèmes et n’a jamais été la solution à ces derniers. La solution et de croire en Dieu et penser aux choses positives afin de s’en sortir seul sans recourir à ce fléau qui peut mener à d’autres». Selon les chiffres de la Gendarmerie nationale, durant les 9 premier mois de l’année en cours, 2.784 affaires de drogue ont été traitées ce qui permis l’arrêt de 4.238 individus. Les jeunes de 18 à 30 ans sont les plus impliqués dans les affaires de drogue avec 63%. Selon la situation familiale, les célibataires sont les plus impliqués avec 75% et selon le niveau culturel sont ceux avec un niveau moyen avec 57% et les chômeurs avec 32%.  Il y a lieu de noter que le directeur général du Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi a annoncé la tenue du Festival national du théâtre professionnel du 23 au 30 novembre avec de nouvelles productions théâtrales pour enfant et adulte.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
20 queries in 0,416 seconds.