L’intersyndicale ne désarme pas nouvelle grève de trois jours à partir de dimanche

jeudi 24 novembre 2016 à 18:29
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Les trois jours de grève initiés par l’intersyndicale ont pris fin hier. La faible mobilisation qu’a connue le mouvement cette semaine ne semble pas entamer la détermination des syndicats autonomes. Ils reviennent dimanche prochain pour un nouveau mouvement de protestation de trois jours accompagné d’un rassemblement national devant l’assemblée populaire nationale.


L’Intersyndicale a bouclé hier son troisième et dernier jour de grève pour cette semaine. Constat : les syndicats autonomes parlent d’une forte mobilisation de la base dans les différents secteurs autour de ce mouvement et de ses revendications. Ils parlent même d’un triomphe.

Et les rassemblements régionaux ont connu un «véritable succès», selon leurs déclarations. L’appel à la grève a été largement suivi, affirme-t-on, dans les différentes wilayas du pays et ce, malgré les «intimidations et les menaces que subissent les travailleurs et les membres des syndicats».
L’appel incessant des syndicats au dialogue avec les pouvoirs publics n’a pas eu d’écho. Mais ces derniers ne lâchent pas prise. La retraite anticipée et sans condition d’âge est «un acquis social» que les syndicats autonomes refusent de perdre. Ils font d’ailleurs de ce dossier «leur mission». «Nous devons sauver l’Algérie et les travailleurs, c’est notre mission en tant que syndicats autonomes et nous allons la mener quel que soit le prix à payer», affirment les syndicats qui appellent également les étudiants à rejoindre leur mouvement car la question touche leur avenir.
Le bras de fer entre les syndicats autonomes et les pouvoirs publics se poursuit malgré le niet de ces derniers de reculer sur leur décision qui vise, selon eux, à maintenir l’équilibre de la Caisse nationale des retraites. L’Intersyndicale maintient aussi la pression pour faire avorter ce projet de loi. Elle appelle à une nouvelle protestation de trois jours à partir de dimanche prochain. Cette action sera accompagnée d’un rassemblement national devant l’APN.

Le jour où les parlementaires devront débattre du projet de loi sur la retraite. L’Intersyndicale dont le mouvement a connu un déclin cette semaine réussira-t-elle à remobiliser une nouvelle fois ses troupes ce dimanche ? Les syndicats autonomes n’en doutent pas et appellent d’autres secteurs à rejoindre leur démarche.

Pour le moment, seuls les secteurs de l’éducation, la santé, la formation professionnelle, celui de l’énergie et du gaz et l’administration dans les collectivités locales et l’enseignement supérieur, regroupant douze syndicats, qui défendent le maintien de la retraite anticipée.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
21 queries in 0,719 seconds.