Les flammes dévorent les forêts dans 10 wilayas

mardi 1 août 2017 à 9:41
Source de l'article : Maghrebemergent.com

Aucune perte humaine n’a été déplorée dans les wilayas touchées par les incendies.

Le tissu végétal est en proie, depuis deux jours, à des incendies ravageurs qui touchent une dizaine de wilayas. Les flammes dévorent les belles forêts d’Akfadou, d’El Kala, de Taxenna et même celles de Chréa. La situation s’est compliquée davantage au début de l’après-midi d’hier notamment dans la wilaya d’El Tarf, où les services de la protection civile ont annoncé pas moins de 18 départs de feu non maitrisés. Ces incendies ont été enregistrés à travers les monts relevant des communes de Bouhadjar, Bogous, Hammam Beni Salah, Zitouna, Boutheldja et El Kala, a précisé la même source, détaillant que les plus importants incendies se sont déclarés, depuis trois jours, au niveau de Bogous et Ain Smain à Ramel El Souk, où il a été enregistré la perte de 40 hectares durant une seule journée.

La wilaya de Skikda n’a pas été épargnée. Deux importants incendies ont été enregistrés à El Harrouch et Boularour. A Boularour, les flammes ont ravagé des oliviers, des poulaillers, du cheptel et mêmes du matériel agricoles, indiquent des sources locales. A El Harrouche, le ciel était couvert de fumée durant la journée de lundi.

A Bejaia, c’est tout le tissu végétal qui couvre les hauteurs de la commune d’Ighram qui est parti en fumée. L’incendie qui s’est déclaré dimanche a fait le tour des monts des villages Lmechta, At Sellam, Tighilt Makhlouf détruisant du passage les arbres fruitiers, les poulaillers, les forêts et les espaces de pâturage. Trois véhicules anti-incendie ont été mobilisés par la protection civile et les services des forêts pour venir en aide aux dizaines de villageois qui se sont mobilisés pour maitriser la situation. Il aura fallu l’implication de l’entreprise locale Général Emballage qui a met à contribution du personnel et un camion anti-incendie. Il aura également fallu l’arrivée de quelques pluies orageuses pour que la situation rentre dans l’ordre, indique une source locale. Un autre incendie important été également signalé dans la forêt d’Akfadou.

Jijel a eu aussi sa part de ces incendies. Les communes Taxenna et Aouana vivent le calvaire depuis la matinée. Les flammes ont faillit provoquer des tragédies humaines dans la région de Mechta dans la commune de Texenna. Une source locale, indique que des familles ont fuit leurs domiciles après avoir senti le danger.

A Sidi Mérouane dans la wilaya de Mila, ce sont six hectares de pins d’Alep qui sont partis en fumée, indique l’APS. L’incendie, qui s’est déclaré dans une serre en plastique servant de poulailler, à Beïnen, a calciné 500 poulets et 200 dindes, avant de se propager dans les environs ravageant du passage 234 oliviers, 400 bottes de foin, 50 ruches et quatre amandiers. Les flammes détruisent aussi depuis ce matin, les belles forêts de Chréa dans la wilaya de Blida et celles des hauteurs de Khemis Meliana dans la wilaya d’Ain Defla. On signale également des incendies dans les wilayas de Bouira et Boumerdes.

Sur le même ordre d’idée, la conservation des forêts de la wilaya de Sidi Bel Abbès a recensé, depuis le début du mois de juin dernier, la destruction par les feux de 441 has de couvert végétal.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
87 queries in 4,511 seconds.