Les « apps »algériennes pour usagers des trains informent des horaires mais pas des contretemps

mercredi 20 septembre 2017 à 22:11
Source de l'article : Huffpostmaghreb.com

Aujourd’hui, il existe en Algérie plusieurs applications qui permettent de connaître les horaires de trains depuis son téléphone, dont l’application officielle de la SNTF. Parmi elles, une nouvelle arrivante : Dz Transport Algérie, créée par Mohamed Arradi-Alaoui qui travaille actuellement pour IOS à Londres et « crée des applications pour le plaisir de le faire ».

Une fois téléchargée, l’application est très facile à utiliser : l’utilisateur tape sa destination et le point de départ et obtient les horaires et le prix du billet de train qu’il doit prendre.

 » J’ai créé cette application pour faciliter la vie quotidienne des Algériens dans les transports », précise le développeur.

Cette application est exclusivement téléchargeable sur iPhone, service qui n’était pas disponible auparavant pour les utilisateurs d’Apple. Cette absence est due au faible nombre d’utilisateurs d’iPhones en Algérie et des difficultés financières et techniques pour créer des applications sur Apple.

La nouveauté de Dz Transport Algérie, c’est qu’elle propose les horaires de la ligne Alger-Zeralda, alors que l’application de la SNTF ne le fait pas, précise Mohamed Arradi-Alaoui.

Afin de mettre à jour l’application et offrir les horaires des trains au quotidien, le développeur se base sur les données publiées sur le site de la SNTF. Inconvénient du concept, c’est qu’il ne peut par conséquent pas offrir d’informations «en temps réel» dans les cas d’exception comme les grèves, retards ou annulation.

« Aujourd’hui, nous sommes dépendants du site, nous ne pouvons fournir des informations si elles ne sont pas annoncées sur le site de la SNTF » regrette-t-il.

Cette absence de synchronisation en temps réel est au cœur du problème que posent les applications de transports en communs pour smartphones en Algérie. D’ailleurs, dans le feed des avis des utilisateurs de l’application de la SNTF, téléchargée plus de dix mille fois, nombreux sont ceux qui s’inquiètent du manque de réactivité dans les mises à jour.

Pour Mehdi, usager du train : « L’utilisation d’Internet ne s’est pas assez généralisée pour que ces applications puissent être mises à jour en temps réel. S’il y a du retard, on ne peut l’apprendre qu’une fois sur place. »

Avec plus de 47 millions d’abonnés au débit mobile, les développeurs algériens doivent désormais prendre le train en marche pour satisfaire une demande de plus en plus exigeante.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
75 queries in 6,256 seconds.