le Directeur de l’Office National du Hadj et de la Omra : « Les agences de voyages partenaire privilégié »

dimanche 20 novembre 2016 à 23:06
Source de l'article : Elmoudjahid.com

La nouvelle disposition prise par l’Office national du hadj et de la omra, celle de déléguer aux agences touristiques, la mission de dépôt des passeports auprès de l’ambassade du Royaume d’Arabie saoudite à Alger, a  grandement contribué à l’organisation de l’opération et à l’amélioration du niveau des services offerts aux hadjis, et d’éviter, ainsi, les erreurs et les plaintes enregistrées durant la saison écoulée.

Tél est le constat fait hier par le directeur de l’Office national du hadj et de la omra, M. Youcef Azouza, qui intervenait sur les ondes de la radio nationale, soulignant que cette procédure intervient à la demande de l’ambassade d’Arabie saoudite, permettant ainsi aux agences de voyages d’obtenir les visas au profit des pèlerins dans des délais précis et dans de bonnes conditions. Il fera savoir que l’office a pu délivrer plus de 2.600 visas au premier jour de l’opération, ce qui constitue un signe positif pour le succès de la saison de la omra.

Toutefois, le même responsable estime que l’augmentation de la taxe à plus de 2.000 riyals a suscité la préoccupation et un certain mécontentement des pèlerins qui ne s’attendaient pas à une aussi importante hausse des frais du petit pèlerinage. Sur un autre registre, M. Azouza a estimé que la crainte de certaines agences de voyages et de tourisme, de la délégation de l’Office national du hadj de la omra pour le dépôt des passeports et la délivrance des visas, est compréhensible, mais, tient-il à préciser,  «l’Office n’est pas un concurrent aux autres agences, mais un établissement public qui veille à l’organisation de l’opération du hadj et de la omra, et le règlement des lacunes enregistrées», ajoutant que «cette nouvelle disposition est dans l’intérêt de tous».
Le responsable précise que les agences de tourisme et de voyages en charge de l’organisation de l’opération, et dont le nombre est plus de 251, constituent un partenaire privilégié pour la promotion des services offerts aux hadjis, et les autres pèlerins, et que «l’office est disposé à ouvrir un débat fructueux avec les responsables de ces établissements de voyage».  Le directeur de l’ONHO a précisé que le traitement des dossiers de visa se fait de la même manière qu’auparavant. Les agences déposent les passeports au niveau de l’office avant 8 heures, pour les déposer au niveau de l’ambassade à  9 heures, et la délivrance des visas se fait à 13 heures.

Lancement des voyages vers les Lieux saints le 21 novembre

Amené à s’exprimer sur la saison de la omra écoulée, M. Azouza a indiqué que «le travail mené avec l’ambassade d’Arabie saoudite nous a permis de d’augmenter le nombre des pèlerins de près de 30%, ce qui a permis de classer l’Algérie à la 4e place», soulignant que «le travail sera poursuivi durant cette saison», d’autant plus de l’ambassadeur saoudien a affirmé que «le nombre des pèlerins pour la omra n’est pas plafonné», et que «la voie est ouverte pour ces derniers pour l’accomplissement du rite de la omra».
Il y a lieu de souligner que plus de 300.000 Algériens et Algériennes ont accompli, en 2015, le pèlerinage aux Lieux saints de l’islam (hadj et omra). Si l’on fait abstraction du quota annuel de 28.000 hadjis réservé à l’Algérie, tout un chacun peut mesurer l’important engouement des Algériens et des Algériennes pour la omra, dont la particularité réside dans le fait d’être effectuée par le musulman tout au long de l’année, notamment durant certains mois sacrés du calendrier musulman et à l’occasion des fêtes religieuses.

Concernant les nouveautés de la saison du hadj, le directeur de l’Office du hadj et de la omra a fait savoir que le rapport su l’organisation de la prochaine saison et l’évaluation de la saison écoulée sera soumis prochainement au Conseil des ministres, afin de donner le coup d’envoi pour la préparation de la nouvelle saison. Il reste à ajouter qu’en attendant la fin des travaux d’extension et d’aménagement que connaît  actuellement la mosquée Al Haram de La Mecque, le ministère saoudien du Hadj a fixé la durée de la omra à 15 jours, désormais, afin de pouvoir accueillir les flux croissants de pèlerins et de les prendre en charge dans les meilleures conditions.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
16 queries in 1,436 seconds.