La drogue marocaine envahit l’Algérie Un fléau combattu au quotidien

mercredi 23 novembre 2016 à 22:37
Source de l'article : Lejourdalgerie.com

Chaque jour, des quantités considérables de drogue en tous genres sont saisies aux frontières terrestres avec le Maroc, grand producteur et consommateur de cette substance.

Le dernier bilan fait état de la saisie de près de 85 tonnes de résine de cannabis, dont 72% dans l’ouest du pays, durant les neuf premiers mois de l’année en cours. Malheureusement, ces chiffres mettent en évidence la facilité avec laquelle ces drogues sont introduites sur le marché et ce, en dépit des coups qui sont portés aux trafiquants, notamment par les forces de l’ANP. L’Algérie est un pays où transitent d’énormes quantités de drogue.

Et le plus gros provient des frontières Ouest. Chaque jour, les services de sécurité font état de saisies de quantités de drogues, tous types confondus, allant du kif traité à l’héroïne en passant par les psychotropes en tous genres. Les chiffres communiqués quotidiennement par les autorités sécuritaires sont effarants. Selon le dernier bilan de l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Onldt), près de 85 tonnes de résine de cannabis ont été saisies en Algérie, dont 72% dans l’ouest du pays, durant les neuf premiers mois de l’année 2016. Au total, 84 979,068 kg de résine de cannabis ont été saisis durant les neuf premiers mois (janvier-septembre) de l’année en cours, dont 61 185,481 kg dans la région ouest du pays, soit 72% de la quantité saisie, précise l’office dans son rapport, se basant sur les bilans des trois services de lutte contre ce fléau (Gendarmerie nationale, DGSN et Douanes).

Selon le même rapport, 20,08% des quantités saisies ont été enregistrés dans la région sud, 6,19% dans la région centre et 1,73% dans l’est du pays. Même si le bilan fait état d’une baisse de saisies concernant les drogues dures (cocaïne et héroïne), par rapport à la même période de l’année écoulée, une «très forte augmentation» des saisies de psychotropes a été, en revanche, relevée par les mêmes services. Les saisies ont doublé, passant de 400 737 à 821 211 comprimés, durant la même période citée, soit une hausse de 104,92%, dont 45,87% ont été saisis dans l’ouest du pays.

Concernant les arrestations des personnes impliquées, les investigations des services concernés ont permis l’interpellation de plus de 27 800 individus impliqués dans des affaires liées à la drogue, dont 148 étrangers et 754 personnes en fuite. Le rapport a relevé que le nombre de personnes impliquées est en hausse de 53,14% durant la même période de référence. Sept affaires en rapport avec la culture de cannabis et d’opium ont été enregistrées par les services concernés.

La dernière saisie a été effectuée par les gardes-frontières de Bab El Assa, dans la wilaya de Tlemcen, qui a permis la saisie d’une quantité de 4,67 quintaux de kif traité provenant du Maroc. Cette quantité de drogue a été dissimulée au milieu des broussailles. D’importantes quantités de kif traité ont été saisies dernièrement dans la wilaya de Tlemcen par les différents services.

Les éléments de la brigade de lutte contre le trafic de drogue relevant de la direction régionale des Douanes de Tlemcen ont saisi, lundi, cinq quintaux de kif traité, près de la ville de Remchi. Pour leur part, les services de la Sûreté de wilaya ont mis la main, dernièrement, lors de quatre opérations distinctes, sur quelque 3,5 quintaux de kif traité provenant du Maroc.
Les opérations des services en charge de la lutte contre la drogue sont chaque jour couronnées de succès, comme en témoignent les énormes quantités saisies. Les saisies importantes, notamment de kif traité, reflètent les efforts déployés par les différents services de sécurité pour lutter contre ces fléaux qui prennent, ces derniers temps, des proportions de plus en plus grandes.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
22 queries in 0,471 seconds.