Immigration des algériens en France: 28 000 titres de séjour délivrés en 2016

mercredi 9 août 2017 à 14:58
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Le plus grand nombre de permis a été attribué à nos compatriotes. Les admissions pour motif de regroupement familial ont néanmoins diminué.

La direction des étrangers du ministère français de l’Intérieur a mis en ligne dernièrement les statistiques quasi définitives concernant l’immigration en 2016. Ce bilan, qui précise et détaille les données provisoires rendues publiques en janvier dernier, comporte 28 000 titres de séjour obtenus, après une première demande, par des ressortissants algériens. Avec ce chiffre, nos compatriotes se placent en première position avant les Marocains (27 149), les Chinois (15 973) et les Tunisiens (15 208). Globalement, le nombre de titres de séjour délivrés l’an dernier aux étrangers souhaitant s’installer dans l’Hexagone a augmenté de 4,8%.

Les admissions les plus fréquentes concernent les demandes effectuées pour des motifs humanitaires (+25%), économiques (+10%) et d’études (4,5%). Celles concernant le regroupement familial encore très conséquentes (88 510) ont, toutefois, encore diminué de 1,8%, confirmant un déclin plus général assez palpable depuis quelques années.
Il n’est pas exclu que l’année prochaine, l’immigration économique connaisse, à son tour, un fléchissement conformément à la nouvelle politique migratoire du président Emmanuel Macron qui aspire à ce que la France soit exclusivement une terre d’asile. Dimanche dernier, son ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a affirmé sa volonté de privilégier l’accueil des réfugiés “qui fuient les guerres et les persécutions” par rapport à d’autres motifs d’immigration.

“Si l’on ne fait pas la distinction entre le droit d’asile et les autres motifs de migration, ce sera le droit d’asile qui sera remis en cause”, a prévenu le responsable français.
En 2016, 85 726 personnes ont demandé l’asile en France dont près de 2 000 Algériens. De leur côté, les étrangers détenteurs d’un titre de séjour ont atteint le nombre de 2 942 081, soit une augmentation de 7,6%, en comparaison avec 2015. Les individus ayant acquis la nationalité française ont été également plus nombreux qu’en 2015. Ils sont un peu plus de 119 000 (4,9%).

Dans ce décompte, il y a 17 662 Algériens. La plupart ont obtenu un certificat de naturalisation par décret (11 446) et 3 945 par mariage. Entre 1998 et 2016, un peu moins de 400 000 compatriotes sont devenus Français. Pourtant, ils ne sont pas les plus nombreux. Les Marocains les dépassent dans les procédures de naturalisation. En tout, un tiers des étrangers qui ont acquis la nationalité française en 2016, proviennent du Maghreb.

Plus globalement, la France compte 2,4 millions de Français par acquisition nés hors de France. Le nombre d’immigrés est estimé, quant à lui, à 6 millions. Les chiffres concernant les ressortissants
d’origine algérienne restent encore approximatifs. Le dernier décompte de l’Institut national des études statistiques (Insee) datant de 2012 fixe leur nombre à environ deux millions.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
69 queries in 6,569 seconds.