Ils ont protesté hier devant la Caisse de retraite de l’Armée à Alger : Une délégation des militaires radiés reçue au MDN

mardi 15 novembre 2016 à 22:45
Source de l'article : Reporters.dz

Les anciens militaires radiés des rangs de l’Armée nationale populaire (ANP) pour affections non imputables au service ont organisé, hier, un rassemblement devant le siège de la Caisse de la retraite de l’Armée à Alger, pour demander une meilleure prise en charge de leur situation sociale.

Venus des quatre coins du pays, les anciens éléments de l’ANP exigent les mêmes avantages et droits que les anciens militaires radiés pour affections imputables au service. « Nous avons servi le pays durant les moments les plus difficiles, et demandons aujourd’hui juste une reconnaissance à la hauteur de nos sacrifices », nous a déclaré un homme venu de l’est du pays pour manifester. « J’ai passé huit années dans les rangs de l’ANP.

J’ai participé à des opérations antiterroristes dans plusieurs wilayas avant qu’on me radie de l’armée pour des raisons de santé », a-t-il ajouté. Expliquant leur situation, notre interlocuteur refuse la classification faite par les services de la santé militaire. « Beaucoup d’entre nous ont eu des ennuis de santé en accomplissant leur devoir professionnel, mais les services de la santé refusent de les classer dans la catégorie de maladies professionnelles », a-t-il expliqué.

Un autre nous dira que la situation sociale est déplorable. « Si nous sommes en bonne santé pourquoi nous ont-ils radiés ? Si nous sommes inaptes qu’ils nous assurent une situation sociale digne comme le reste des catégories des corps constitués », a-t-il estimé. Il enchaîne : « Nous ne pouvons pas travailler aujourd’hui dans l’armée ni ailleurs. Il faut qu’ils nous comprennent sur ce point. »
Accueillis avec politesse par les militaires chargés de la sécurité du site, les protestataires ont fini par désigner une délégation de représentants qui a été reçue par les responsables de la Caisse des retraites de l’Armée. Les négociations entre les deux parties ont duré plus d’une heure et abouti à un accord qui consiste à mettre fin au rassemblement en contrepartie d’organiser une réunion avec des responsables du ministère de la Défense nationale. Effectivement, une délégation des protestataires a fait, en début d’après-midi, un déplacement au siège du ministère de la Défense nationale pour transmettre les doléances des manifestants.
Le sit-in s’est dispersé dans le calme, aucun incident n’a été signalé. Nous reviendrons dans nos prochaines éditions sur les résultats de la réunion. Pour rappel, une réunion regroupant des responsables du ministère de la Défense nationale et des représentants de cette catégorie des différentes wilayas, a été tenue en mars dernier, au Cercle national de l’Armée à Beni Messous (Alger).
Selon, le MDN, les résultats obtenus des expertises médicales des différentes commissions régionales ont permis de relever que sur le nombre global de 74 940 cas recensés par les différents Bureaux régionaux des pensions militaires, 68 739 ont bénéficié de l’expertise médicale, ce qui représente un taux de 91,72%.
Toujours selon les chiffres du MDN, sur les 68 739 cas, 36 478 ont présenté des affections reconnues imputables au service, selon la même source.
Quant aux 32 261 autres cas, le MDN les a informés qu’ils pouvaient introduire des recours auprès des Bureaux régionaux des pensions militaires, munis des documents médicaux nécessaires.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,450 seconds.