Front social / Projet de réforme des retraites : L’Intersyndicale rassemblera ses troupes dimanche prochain devant l’APN

jeudi 24 novembre 2016 à 23:26
Source de l'article : Reporters.dz

Le mot d’ordre de grève, auquel a appelé pendant trois jours l’Intersyndicale, a pris fin hier.

Les chiffres qu’elle a rendu publics font état d’un taux de suivi de 64% chez les fonctionnaires des communes, 22% pour les personnels de l’enseignement supérieur, 17 % pour les enseignants et fonctionnaires de la formation professionnelle, 12% pour les commerçants, 55% pour les personnels de la santé, 64,80% pour tous les corps du secteur de l’éducation nationale, 60,43% pour les praticiens de la santé publique, 55 % pour la formation professionnelle et 10% pour les personnels de l’électricité et du gaz.

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, qui a proposé le texte de réforme du régime des retraites, contre lequel l’Intersyndicale s’est mobilisée, n’avait pas encore réagi ni donné des chiffres officiels, hier en fin d’après-midi, sur le mouvement de protestation. L’impression générale qui s’en est, cependant, dégagée est que par rapport à la précédente grève des 24 et 25 octobre dernier la mobilisation s’est quelque peu tassée, en particulier le 21 novembre dernier, premier jour du débrayage de trois jours,
Quid de l’avenir du mouvement ?
D’après un communiqué qu’elle a rendu public, l’Intersyndicale affirme mettre le cap sur le « rassemblement national » qu’elle compte organiser dimanche prochain devant le siège de l’Assemblée populaire nationale (APN) à Alger. Ce sera le point d’orgue des différentes manifestations qui ont commencé depuis octobre dernier et qui ont été marquées, tantôt par des arrêts de travail dans les établissements et services concernés par le mouvement, tantôt par des sit-in comme celui organisé hier à Boumerdès, où des centaines de travailleurs et de délégués syndicaux ont répondu à l’appel en tenant un rassemblement régional devant le siège de la wilaya, a-t-on appris d’une source locale.

Plus nombreux, les manifestants venus de toutes les wilayas du centre ont scandé pendant près de deux heures des slogans hostiles au projet de réforme des retraites. Ils ont également déploré « l’attitude du gouvernement excluant les syndicats autonomes de toutes les réunions et rencontres traitant la vie socioprofessionnelle des travailleurs algériens ». « L’ambiance était au rendez-vous. De même pour l’organisation», témoigne le président de l’Association de jeunes Rassemblement Action Jeunesse (RAJ), Abdelwahab Fersaoui. « Le nombre de participants a dépassé le millier.

C’est important », a-t-il assuré. Avant de faire savoir que durant la prise de parole, les intervenants ont insisté sur la nécessité d’être présents et de mobiliser le maximum de manifestants lors du rassemblement prévu devant l’APN à Alger. Vers midi, le rassemblement s’est dispersé dans le calme. Aucun incident n’a été signalé. Les services de sécurité présents sur les lieux se sont contentés d’observer le sit-in de loin », a relevé notre correspondant sur place.
Plus grande mobilisation au dernier jour de grève
A Sétif, la même ambiance a été signalée. Selon le secrétaire général du Conseil des lycées d’Algérie, Idir Achour, la mobilisation a été au rendez-vous. « Nous sommes plus de mille travailleurs à avoir pris part au rassemblement régional.
Nous avons réussi à mobiliser la classe ouvrière autour de notre plateforme de revendications », a ajouté ce syndicaliste enseignant. « Cette mobilisation témoigne, encore une fois, de la justesse de nos revendications », a-t-il ajouté.

Avant de relever avec satisfaction « la participation d’un délégué du Syndicat national autonome des postiers au rassemblement ». « Nous avons été honoré par la présence du Syndicat national autonome des postiers », a-t-il affirmé, en considérant que c’est là un « signe d’encouragement et de mobilisation ».
Les participants au rassemblement à Sétif ont dénoncé également l’adoption du projet de loi de finances pour l’année 2017. « Tous les participants à l’action d’aujourd’hui (hier) étaient scandalisés par l’attitude des députés qui ont approuvé une loi qui fragilise davantage le pouvoir d’achat de la quasi-totalité des Algériens », a déclaré Idir Achour.
Ce dernier a affirmé, par ailleurs, que le sit-in régional sud tenu à Laghouat a été marqué par une « mobilisation remarquable dépassant toutes les attentes». « Près de deux mille personnes ont participé au rassemblement de Laghouat.

C’est encourageant pour nous», a-t-il dit sur la base des rapports qui sont parvenus à l’Intersyndicale. Dans un communiqué, cette dernière a affirmé que l’adhésion au mouvement de rejet du projet de réforme du régime des retraites a été plus importante que les deux premiers jours.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,461 seconds.