Formation et enseignement professionnels : Plus de 20 000 nouveaux stagiaires à Tizi Ouzou

mardi 26 septembre 2017 à 16:32
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

L’Ecole normale supérieure de Constantine (ENSC) Assia-Djebar a bénéficié de deux (2) projets de coopération universitaire et de recherche dans le cadre de l’appel lancé en 2017 par l’Institut français d’Algérie (IFA), a-t-on appris, auprès de son directeur, Pr. Mahmoud Boushaba.
Portant respectivement sur un double-diplôme de master en mathématiques et la promotion de l’enseignement de la didactique des mathématiques, ces deux projets font suite aux appels à projets dans les domaines de la coopération universitaire et de la recherche lancés en janvier 2017 par l’IFA, a indiqué, à l’APS, ce même responsable. Les deux projets, soumis à candidature, ont été retenus, selon Pr. Boushaba, au titre de la sélection de mars 2017 avec comme objectif de «valoriser la recherche et développer les formations universitaires innovantes en l’occurrence professionnalisantes», mais aussi de «faire évoluer l’établissement à travers le transfert des savoirs et des nouvelles méthodes de formation académique universitaire notamment». Le premier projet de master, intitulé «Double-diplôme de Master pour une meilleure formation d’enseignants chercheurs en mathématiques», a bénéficié d’un financement de 8 220 euros au titre de l’exercice 2017, et ce dans le cadre de la coopération universitaire et de recherche entre l’Ecole normale supérieure de Constantine et l’Université de Lorraine, a détaillé ce même responsable. Quant au second projet retenu par l’IFA, il est intitulé PEDIMAT (promouvoir l’enseignement de la didactique des mathématiques) et s’articule, a-t-il indiqué, autour d’une collaboration avec les enseignants de didactique des mathématiques de l’Université de Montpellier, en vue de contribuer à l’appui des enseignements de cette discipline au niveau de l’ENSC. Selon Pr. Boushaba, le soutien financier dont bénéficie ce projet s’élève à 5 840 euros pour l’année 2017 et devrait permettre à l’ENSC d’assurer «la transférabilité des techniques de formation, de développer des dispositifs didactiques innovants en didactique des mathématiques», en plus de partager les expériences. Il a également fait savoir que l’université de Montpellier souhaite, par le biais de ce projet, élargir sa coopération internationale avec l’ENSC, à travers la faculté d’éducation et le développement notamment des échanges entre les chercheurs en didactique des deux universités. A travers ces deux projets, l’ENSC vise à «recréer une force d’enseignants de terrain et d’enseignants formateurs experts ayant un impact multiplicateur dans leur milieu pédagogique», a-t-il assuré, et ce grâce à la participation des enseignants formateurs à la formation en didactique des mathématiques.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
76 queries in 5,102 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5