Enseignement universitaire à distance : 5 000 étudiants déjà inscrits

mercredi 16 novembre 2016 à 23:58
Source de l'article : Reporters.dz

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique était, dans la journée d’hier, en visite de travail à Tizi Ouzou.

Présent à la séance inaugurale d’un séminaire international sur l’enseignement à distance, Tahar Hadjar insistera sur l’intérêt porté par l’Algérie au développement de l’enseignement universitaire hors des murs, en s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication.
Il s’agit d’une nouvelle orientation stratégique du secteur qui doit impliquer l’ensemble des universités du pays, selon le ministre, qui annonce que ce dispositif suscite déjà un certain engouement. Cinq mille étudiants sont déjà inscrits au niveau des universités de Blida, Constantine, Oran et Alger 2 et 3, où il est engagé à titre expérimental. Cette expérience-pilote cadre parfaitement avec l’ambition du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Il vise principalement, via l’introduction des TIC, à faire face au problème de disparité en matière de ressources humaines (encadrement pédagogique) entre les universités des régions du Nord et celles du Sud.
Autre objectif, réduire la pression vis-à-vis des places pédagogiques offertes, étendre l’enseignement au-delà de la salle de classe et de le mettre à la portée d’un nombre théoriquement illimité d’apprenants connectés en tout lieu et à tout moment. Cela permettra aussi de réduire le coût de l’enseignement, puisque l’augmentation des effectifs d’apprenants n’impliquera pas un accroissement proportionnel du nombre d’enseignants et des locaux. En plus de l’implication de l’UFC dans le dispositif, le ministre annoncera la création d’une chaîne de télé-enseignement.
Le début des émissions de cette chaîne, dotée d’un matériel de dernière génération, n’attend que le visa des autorités concernées, selon Tahar Hadjar. Ce dernier a inspecté les chantiers de réalisation d’infrastructures pédagogiques et d’hébergement dans le pôle universitaire de Tamda, qui connaissent un retard de réalisation sur les délais contractuels. Une réunion regroupant les autorités rectorales et les syndicats a été tenue par le ministre à l’issue de sa longue visite.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
20 queries in 0,461 seconds.