Electricité et gaz à Tipasa: Où en est l’alimentation en énergie de la côte-ouest ?

dimanche 6 novembre 2016 à 12:04
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Selon des informations fournies par le directeur de l’énergie de la wilaya de Tipasa, lors d’un bilan présenté durant la dernière session de l’APW, le territoire de la wilaya de Tipasa est couvert à raison de 97,6% en alimentation électrique.

Cependant, si le réseau électrique couvre toutes les communes de la wilaya, ce n’est pas le cas pour toutes les 28 communes reliées à l’énergie, rapporte le document de synthèse. Ainsi les villes de Damous, de Larhat, de Béni Milleuk, de Gouraya, de Aghbal et de Messelmoun, sont totalement dépourvues de gaz naturel. Toutefois, Sonelgaz Tipasa vient de nous informer récemment que l’alimentation en gaz naturel de Gouraya et de Messelmoun, vient d’être opérationnelle.

Il convient toutefois de préciser que selon le rapport présenté, le taux d’alimentation en gaz, des villes de sidi Semiane et de Menaceur est inférieur à 20% ;la même remarque est faite pour les villes de Bourkika, Ahmer el Aïn et Sidi Ghilès, dont le taux de raccordement en gaz naturel est inférieur à 34%. Pourtant lors du bilan énergétique 2010-2015, présenté à l’APW, il a été fait état de 30 000 foyers reliés au gaz naturel en 2010 et 43 000 foyers reliés en 2015, l’ensemble évalué au montant de 8 900 millions de dinars. Quant au raccordement en électricité, il a été fait état de 3 000 foyers branchés en 2010 et 3 113 foyers branchés en 2015, représentant un montant de 494 millions de dinars.

S’agissant de l’électrification rurale, le document présenté fait état de 25 sites concernés et le raccordement de 542 points en 2013.

Quant à la deuxième tranche qui a été lancée en 2015, il y a eu 37 sites ruraux concernés pour un projet de raccordement de 759 points, soit un programme global de raccordement en électricité comprenant 3 113 points. Cependant, quant à la situation de la distribution publique de gaz pour 2016, le bilan présenté rapporte que la situation se présente comme suit : 58 sites programmés, dont 47 projets en voie de raccordement, 25 projets à l’arrêt et 18 projets non lancés.

Au cours de cette session de l’APW, les Directions de l’énergie et Sonelgaz, furent interpellées par des députés, de l’APW concernant la situation de Fouka, Douaouda et Cherchell, notamment à propos des problèmes de raccordement de gaz essentiellement, à l’image d’une école de Cherchell, qui «risque de passer un hiver frileux, du fait que le branchement souffre d’une tranche de canalisations à raccorder» dira le député Chérifi.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
21 queries in 0,408 seconds.