Electricité / Consommation énergétique des foyers algériens : 10 fois plus qu’en Europe !

mercredi 16 novembre 2016 à 16:09
Source de l'article : Infosoir.com

Le P-DG du groupe Sonelgaz tire la sonnette d’alarme : «L’Algérien consomme

dix fois plus d’électricité que l’Européen. Le constat est inquiétant d’autant plus que l’énergie consommée est subventionnée à hauteur de  2,9 milliards de dollars. Car le prix réel du KWH est de 10,54 DA. Son prix de vente moyen est de l’ordre de 4 DA. L’Etat en supporte 7», a noté Mustapha Guitoun, justifiant l’engagement de son groupe à mener une opération vigoureuse et pérenne de lutte contre le gaspillage d’électricité.

Mais si Mustapha Guitoun note avec satisfaction cette avancée après la création de 107 centrales électriques, travaillant 24/24, le P-DG n’en est pas à décerner un satisfecit quant à la consommation de cette denrée qui coûte cher au Trésor. M. Guitoun a brossé un tableau peu réjouissant de la situation, relevant, à titre démonstratif que «l’Algérien consomme 10 fois plus d’électricité qu’un Européen». «Le prix réel du KWH est de 10,54 dinars. Son prix de vente moyen est de l’ordre de 4 dinars.

L’Etat en supporte 7», a-t-il noté, justifiant la nécessité «d’agir vite», notamment en instaurant une vraie culture de rationalisation et de non gaspillage de cette énergie, puisée à la base des énergies fossiles. Sonelgaz n’est, cependant, pas la seule à faire ce constat puisque  l’Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (Aprue) avait déjà abordé ce sujet pour tenter d’attirer l’attention des autorités. En moyenne, un foyer algérien consomme entre 1 800 à 2 000 kilowatts-heure/an alors que la norme est de 200 à 250 kilowatts-heure/an, avait indiqué l’Aprue. Il consomme aussi le double de la consommation d’un foyer d’autres pays du Maghreb, précise un responsable de l’Agence. À l’origine de cette consommation excessive, le choix porté par les ménages algériens sur des équipements énergivores.

Ce qui n’est pas étonnant devant l’absence de contrôle du marché qui demeure inondé de divers équipements électriques qui consomment beaucoup d’énergie. Et le consommateur est séduit par des équipements bon marché qui se trouvent être des équipements qui consomment le plus d’électricité et qui coûtent donc plus cher en terme d’électricité. Pour corriger cette situation qui a atteint des niveaux insupportables, le P-DG du groupe Sonelgaz a annoncé, hier mardi depuis Béjaïa, l’engagement imminent par son groupe d’une vigoureuse opération de lutte contre le gaspillage d’électricité.  «Il est temps de rationaliser et d’économiser cette énergie» a-t-il affirmé, soulignant que cette opération qui s’annonce, «n’est pas un slogan mais une démarche à caractère pérenne». «Nous sommes devant le fait accompli», a-t-il ajouté. Intervenant lors d’une réunion de travail au siège de la wilaya, M. Guitoun n’exclut pas à l’occasion de cette opération d’aller y compris vers les écoles pour sensibiliser «tout le monde», estimant qu’au-delà des économies à faire, l’objectif étant d’atteindre 415 kW par foyer. Il a en outre reconnu l’existence de quelques problèmes dans la gestion et l’exploitation des réseaux, affirmant qu’ils seront bientôt résolus.   Dans ce sens, il a évoqué les doléances des clients vis-à-vis des facturations et des chutes de tension qui seront résolues avec l’introduction de nouvelles technologies de relève des compteurs ou de renforcements des équipements de distribution.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
29 queries in 0,511 seconds.