El-Hamri: L’UGCAA demande la délocalisation du marché de la friperie

dimanche 6 août 2017 à 14:16
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

Le bureau de l’Union générale des commerçants et artisans algériens, par le biais de son coordinateur M. Mouad, a demandé, hier, la délocalisation du marché de la friperie d’El-Hamri vers le parking à étages, sis à Médina Jedida.

En effet, son emplacement actuel constitue un véritable point noir que les responsables locaux doivent éradiquer, a noté notre interlocuteur en précisant que son transfert vers le nouveau site permettra d’insérer tous les commerçants de la friperie dans cette enceinte et réorganisera par la même l’activité commerciale.

L’assiette récupérée, une fois le transfert opéré, va permettre de réaliser un projet structurant pour la ville étant donné son emplacement à côté du parc d’attraction.

Doté d’une capacité de 800 places, ce parking pourra également abriter tous les commerçants informels squattant les ruelles étroites de Médina Jedida, a ajouté le coordinateur. Cette doléance qui sera soumise au wali d’Oran intervient au moment où un appel pressant a été lancé, il y a quelques jours, aux autorités locales, par ces commerçants installés depuis plus d’une décennie au marché de la friperie d’El-Hamri. Ces derniers dénoncent l’absence d’éclairage, l’insalubrité des lieux et l’absence d’un réseau d’évacuation des eaux pluviales. Les exploitants des lieux réclament une prise en charge de leurs préoccupations qui s’articulent autour de l’amélioration du cadre dans lequel ils exercent.

Plus de dix ans après leur transfert de la place Tahtaha vers le nouveau site, rien n’a changé pour les commerçants des vêtements usagés. Les autorités locales avaient prévu, il y a plus de deux ans, un projet visant à assainir la situation à l’intérieur de ce marché mitoyen au parc d’attraction. Il était prévu dans le programme de l’APC d’Oran, la réalisation d’une charpente métallique pour abriter tous les commerçants du marché.

Cette initiative de la division de l’urbanisme et de la planification devait permettre, selon une source communale, l’éradication de toutes les baraques de l’actuel marché. Plusieurs sorties sur site ont été effectuées pour étudier la faisabilité du projet. La nouvelle charpente allait être réalisée, selon nos sources, conformément aux normes d’hygiène et de sécurité. Mais depuis rien n’a été fait et le nombre de commerçants a triplé, voire quadruplé.

Des sources communales ont affirmé qu’aucun projet n’est prévu à présent pour le marché de friperie d’El-Hamri. Ces occupants ne payent aucun loyer et ne se sont pas rapprochés des services de la commune pour faire part de leurs doléances.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
41 queries in 4,640 seconds.