Dans le cadre de ses formations à l’étranger, la Protection civile en Sicile.

mercredi 5 octobre 2016 à 11:13
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Ces formations à l’étranger sont le fruit du programme tracé sur les conseils avisés du DG de la Protection civile, le colonel Mustapha Lahbiri.

Poursuivant son programme de perfectionnement à l’étranger visant à se conformer aux normes internationales, entre autres la certification Hustar des Nation unies et internationales Search And Rescue Adversary Group ´´Insarag´´ et les activités d’intérêt réciproque dans le cadre du mécanisme de l’Union de la Protection civile (Ucpm), la Protection civile algérienne participe du 4 au 7 octobre courant à l’exercice européen de sauvetage déblaiement modex7 – 2016 – 2017, prévu en Sicile (Italie).

Ledit exercice fait partie, indique le communiqué de la Protection civile parvenu hier à notre rédaction, du programme du mécanisme de la Protection civile européenne auquel est associée l’Algérie. Ce programme comprend des exercices sur les modules de recherche et de sauvetage (Usar) équipes Medium / Heavy Recherche et Urban. L’équipe Usar algérienne, participera à cet exercice, souligne en outre le même communiqué, aux côtés de trois autres équipes du Danemark, de la Hollande, et de la Belgique, en plus d’une équipe de la Protection civile européenne (Eucpt) et de l’assistance technique de l’équipe de soutien (Tast). «L’objectif de l’exercice Modex7 est de tester et d’évaluer la capacité des équipes Usar dans un environnement réel qui a souffert d’un véritable tremblement de terre et de la dégradation due au temps». Ainsi, les équipes (Usar) seront appelées «à travailler en présence de réels dangers et risques, tels que le danger de chute, bâtiments dangereux, la présence d’aiguilles en saillie, chutes via les fenêtres, etc.», mentionne le communiqué. «Certaines activités seront réalisées au cours de la nuit et dans des conditions de température élevées. Cela va forcer les équipes à fonctionner dans un état de stress et à s’adapter au travail dans toutes les situations et circonstances, ainsi que l’interopérabilité, le respect des procédures, la coordination».

La certification d’équipe Husar pour laquelle la Protection civile algérienne a opté «est de loin la plus ardue et la plus contraignante», car elle exige de plus grandes capacités en termes de qualification et de moyens à faire valoir pour pouvoir s’aligner sur les normes pointues mises en oeuvre par le groupe consultatif (Insarag). «Avec cette certification, la Protection civile algérienne officialise une nouvelle reconnaissance internationale et assoit définitivement une réputation incontestable». Ces formations, à l’étranger, faut-il le souligner, sont le fruit du programme tracé sur les conseils avisés du DG de la Protection civile Mustapha Lahbiri. Pour rappel, la Protection civile algérienne n’en est pas à sa première participation à des formations à l’étranger, elle a déjà pris part à des formations, particulièrement en France où une réelle coopération existe entre les institutions des deux pays. Par ailleurs, il y a lieu de souligner que la Protection civile algérienne a déjà pris part à de nombreuses opérations de sauvetage dans plusieurs pays touchés par des catastrophes naturelles.

On peut citer notamment l’Indonésie, le Soudan, la Tunisie, l’Egypte, etc. Enfin, il convient de rappeler que la Protection civile a procédé ces dernières années à l’acquisition de nouveaux équipements hautement modernes pour ces unités, et ce à travers le pays. L’objectif de cette nouvelle approche est de permettre aux éléments de la Protection civile de pouvoir s’adapter et faire face à toutes les situations.

Deux avions Hercule mobilisés
Grâce à la disponibilité et au concours du ministère de la Défense nationale, deux avions militaires de type Hercule C.630 ont pu être mobilisés pour la circonstance pour le transport de 86 personnes, six chiens de recherche et un lot de matériels, de médicaments, de vivres et d’équipements de campements d’un poids total de 11,5 tonnes devant garantir la participation du détachement de la Protection civile à cette manoeuvre. Le décollage était prévu le 4 octobre à 15 h à partir de l’aéroport militaire de Boufarik.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
19 queries in 0,444 seconds.