Cinq entrepreneurs et chefs d’entreprise Algériens parmi les leaders économiques africains de demain

mercredi 5 octobre 2016 à 21:59
Source de l'article : Huffpostmaghreb.com

Cinq entrepreneurs et chefs d’entreprises algériens figurent dans le « TOP 100 » des « leaders économiques africains de demain », dans un rapport publié par l’Institut Choiseul, think-tank dédié à l’analyse de la gouvernance économique mondiale.

Sahbi Othmani, Directeur général des Nouvelles Conserveries Algériennes (NCA) de Rouiba est le premier Algérien à figurer dans cette liste. Ce chef-d’entreprise, âgé de 37 ans, diplômé de l’ESC Tunis et de l’EDHEC Nice, occupe la 6e place de ce classement continental.

Sami Mainich, 40 ans, est le deuxième leader économique algérien sélectionné dans cette liste. Le diplômé de l’École européenne de chimie, polymères et matériaux de Strasbourg est le 44e entrepreneur ou chefs d’entreprise africain de demain. Directeur général adjoint de 2006 à 2011 de la filiale algérienne de Brenntag, leader mondial de la distribution de produits chimiques, il est actuellement Directeur général de la région Maghreb de Dow Chemical, géant mondial dans le domaine de la fabrication et de la distribution de produits chimiques, basé au Michigan.
Samir Karoum est Vice-président de Grands Projets dans la filiale Moyen-Orient, Afrique et Asie Centrale du français Alstom, après avoir été le président de la filiale algérienne. Diplômé de l’École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie de Paris, il est le 3e chef d’entreprises algérien et 52e leader économique africain de demain.

Le quatrième leader algérien, 67e africain selon l’Institut Choiseul, est Adnane Oussidhoum. Diplômé de l’Institut d’administration des entreprises de Toulouse, il était entre 2011 et 2013 le Directeur général Algérie de Procter&Gambl, avant d’occuper le poste de Directeur général de Avendis Group, groupe spécialisé dans l’importation, les ventes mais surtout la distribution et la logistique, à Casablanca (Maroc).

Sami Agli est le nouvel arrivé de ce « classement prestigieux ». Directeur général du Groupe Agli, actif dans le secteur de l’immobilier et l’agroalimentaire, il est 78e leader économique africain de demain, 5e et dernier algérien figurant dans cette liste.

Il était, de 2005 à 2015, Directeur Général de Taamir El Djazair, entreprise activant dans de nombreux domaines, dont l’immobilier et la logistique. Le même rapport rajoute qu’il est diplômé de l’Université d’Alger, avant de rejoindre l’École d’ingénieurs informatique du Cesi.

LIRE AUSSI: « Avant de penser à exporter il faut produire les aliments importés en quantité », Sami Agli, DG du groupe familial Agli
L’Algérie est le 2e pays maghrébin le plus représenté dans ce classement de Choiseul. 10 entrepreneurs, chefs d’entreprises ou leaders économiques marocains figurent dans ce classement, dont le 2e en Afrique, Mehdi Tazi, 39 ans, Directeur général de Saham Assurance Maroc.

Safia Hachicha, 15e leader économique africaine de demain est la première représentante de la Tunisie. A 37 ans, elle est la Directrice générale de Swicorp Tunisie, après avoir été Chargée de mission au ministère des Finances. Elle est diplômée de l’Université George Washington et de l’Université John Hopkins, aux Etats-Unis.

Ce classement, établi chaque année, « identifie et classe les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins, appelés à jouer un rôle majeur dans le développement économique du continent dans un avenir proche ». L’Institut Choiseul se base alors sur 3 principales conditions, soit la nationalité d’un des 54 pays africains, être âgé de moins de 40 ans et avoir une contribution active dans le développement économique de l’Afrique.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
27 queries in 0,528 seconds.