Brevet des transporteurs : début des formations en janvier

mardi 4 octobre 2016 à 18:46
Source de l'article : Leconews.com

Les formations des conducteurs de bus ou de camion, détenteurs d’un permis de conduire de catégorie C, D ou E, pour obtenir un certificat d’aptitude baptisé brevet professionnel, débuteront à partir du mois de janvier 2017. Elles seront assurées par trois entreprises choisies par le ministère la tutelle à savoir, la SNTR Formation, l’ETUSA et Naftal.

Désormais, ces conducteurs doivent justifier d’un brevet professionnel pour exercer leur activité, et ce, 36 mois après la date de publication du décret au journal officiel. Ce certificat d’aptitude professionnelle sera un complément obligatoire pour le permis de conduire. «En effet, en plus du permis de conduire, les conducteurs de bus et de camions doivent préparer d’ici trois ans leur brevet professionnel et notre centre de formation est prédisposé à former particulièrement les chauffeurs de camions», explique Hamoudi Samir, cadre commercial à la SNTR Formation filiale du Groupe Logitrans, ex-SNTR, rencontré en marche du salon des industries qui se tient depuis hier à la Safex. Notre interlocuteur ajoute que « la SNTR Formation attend l’agrément du ministère de tutelle pour entamer son programme de formation.
La durée de la formation devrait s’étaler sur 72 heures et se répartir sur deux étapes ; théorique et pratique. Elle sera assurée par des professionnels du métier sur recommandation du ministère ou de l’entreprise en charge de former les conducteurs. Désormais, tous les conducteurs de transport terrestre sont obligés de s’inscrire à ces formations. Concernant le coût, il sera fixé à titre individuel pour les particuliers ou à la charge de l’entreprise qui doit le soustraire de son budget formation estimé à 2%. Pour le particulier, le tarif s’établirait approximativement autourde 45 000 dinars, mais ceci reste à confirmer.
La partie réglementaire et logistique de ces formations est fin prête. Cependant peu de conducteurs concernés par cette nouvelle mesure sont informés. Le manque d’information et communication de la part des institutions et entreprises constitue un véritable obstacle pour les deux parties, déplore M. Hamoudi. « Il faut que les organes concernés par ce type de formation investissent dans la communication pour informer et se rapprocher des conducteurs », estime-t-il.
Pour rappel, la SNTR Formation est un nouveau centre de recherche, de formation et conseil crée en 2013. Il se charge de la formation et du perfectionnement de la ressource humaine dans le domaine des transports, de la manutention et surtout de la logistique. Il s’appuie sur un réseau de professionnels, d’experts et de consultants nationaux et internationaux spécialisés dans le domaine.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,426 seconds.