Boumerdès: Le nomadisme politique comme mode d’emploi

mardi 26 septembre 2017 à 14:03
Source de l'article : Letempsdz.com

Le nomadisme politique fait des ravages parmi les «politiciens» dans la wilaya de Boumerdès. Ce phénomène est devenu banal et personne ne se soucie de l’éthique et des principes politiques. Pour les formations politiques, notamment les nouvelles cherchent uniquement à remplir leurs listes électorales pour participer à une joute électorale, notamment les locales. Les candidats, eux, cherchent à se frayer une place et devenir élus du peuple. «Le drame, c’est qu’on voit un militant d’un parti aussi grand que le FFS émigrer vers un parti créé tout récemment», nous dira Amar, un fonctionnaire à l’APC.

Les nouvelles formations tentent coûte que coûte d’attirer des candidats, quitte à promettre argent et autres avantages sociaux. Le candidat voit en l’opportunité une affaire à ne pas rater. «Malheureusement, ce phénomène s’est généralisé. Les gens émigrent d’une formation politique à l’autre entre deux élections», nous dira notre interlocuteur, qui ajoute : «Quelques jours auparavant, un citoyen est venu me parler du programme du PT alors qu’il y a deux mois de cela, il était porté sur la liste RCD pour les APC prochaines. J’étais très étonné du fait que cela vienne d’une personne bien instruite». Des listes qui changent des noms du jour au lendemain en fonction des intérêts proposés par certains partis politiques.
Cette course aux élections est constatée particulièrement à la veille du dernier délai de dépôt des listes électorales annoncé pour dimanche dernier.
La confection de listes électorales était une opération très rude à accomplir en raison de l’absentéisme de citoyens qui continuent à tourner le dos aux politiques qui, pour eux, ne vont pas tenir leurs promesses électoralistes. «Nous avons trouvé d’énormes difficultés à trouver des candidates femmes lors de la confection des listes pour les APC», nous dira le représentant d’un parti politique.
Devant ces difficultés, la sphère politique est le créneau idéal pour faire des affaires et marchander des signatures. A cet effet, un candidat APC a acheté des signatures chez une personne qui a fait du nomadisme politique son cheval de bataille. L’une des victimes qui requiert l’anonymat a dit lui avoir fait confiance et a réussi à voler près de 700 signatures.

Amar Ouali

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
77 queries in 10,178 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5