Agroalimentaire : Boumerdès étale la richesse de son potentiel

Wednesday 18 October 2017 à 14:02
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Huile d’olive, olives, miel, figues sèches ou fraîches, raisins de haute qualité et autres fruits, produits maraîchers, poulet frais, produits laitiers, poissons d’eau douce et de mer,… la wilaya de Boumerdès étale son opulence en produits alimentaires.
A l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, les Directions de l’agriculture, de la pêche, des forêts, du tourisme, de la formation et du commerce de Boumerdès se sont associées pour rameuter leurs partenaires et organiser, sur la terrasse de l’Institut national spécialisé de la formation professionnelle (INSFP tourisme et hôtellerie) d’El Kerma, une exposition de produits agricoles et agroalimentaires inaugurée par le wali de Boumerdès, Abderrahmane Madani Fouatih. Cette activité s’est déroulée dans un climat de convivialité.
Pour notre part, nous nous sommes intéressés à deux stands – il y en a d’autres — qui représentent, sans doute, l’avenir de l’agriculture et la filière de l’agroalimentaire dans cette région.
Au stand du CFPA de Bordj-Menaïel, tenu par plusieurs jeunes femmes, sont exposés les produits laitiers confectionnés par les stagiaires de ce centre. Racha Ghernat, chargée de la communication, nous apprend que le CFPA de Bordj-Menaïel forme des bouchers, des techniques dans le secteur des produits laitiers et des cuisiniers en hôtellerie. Environ 250 stagiaires y sont inscrits pour cette année. L’existence, depuis 2004, de ce centre est un soutien indirect au secteur agricole.
Comme à son habitude, Youcef Oumelal, président de l’Association des vignerons, un pionnier dans la culture du raison Red Glob, également l’un des premiers vignerons à introduire la culture intensive du raisin par la méthode dite Pergola, innove cette fois-ci par l’acquisition de la méthode et des équipements, pour le stockage, sous froid, du raisin sur une longue période (5 mois).
Ce procédé basé sur la régulation de la distribution de l’oxygène et du gaz carbonique dans la chambre froide est usitée dans plusieurs pays. Il (le procédé) rallonge également la vie à d’autres produits agricoles. Youcef a justement invité le président Pierre Jamy, patron de la société française détentrice du brevet.
Le patron français est en Algérie pour sensibiliser les producteurs algériens sur les bienfaits de cette méthode laquelle, une fois acquise, pourrait être amortie en 2 ou 3 saisons. Elle est utile en Algérie pour réguler le marché des fruits et légumes et plus tard, pour mettre les produits agricoles sensibles comme le raisin ou la pomme sur le marché européen en saison morte.
Pour sa part, Ahmed Sedaoui, président de l’association franco-algérienne pour le commerce et l’industrie est venu à El Kerma pour sensibiliser les fellahs de la région sur la nécessité de produire selon les normes admises pour pouvoir mettre leurs produits sur le marché du nord.
Abachi L.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
77 queries in 9.108 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5