Actualités : Second Jour De Grève De L’intersyndicale La guerre des chiffres

mercredi 26 octobre 2016 à 19:38
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

L’Intersyndicale de la Fonction publique a qualifié de «grande réussite» l’action de protestation à laquelle elle a appelé pour les 24 et 25 octobre. Selon la même source, ce «succès est visible à travers la forte mobilisation des travailleurs et le suivi du mot d’ordre de la grève». Un taux de suivi de 75% a été accrédité pour la seconde journée du débrayage.


Abder Bettache – Alger (Le Soir)
– Selon la même source, le taux de suivi de la grève diffère d’un secteur à un autre. Selon l’Intersyndicale, «les travailleurs de la santé publique, de l’éducation, de l’agriculture (vétérinaires) et de la formation professionnelle ont massivement suivi l’appel à la grève avec des taux respectivement de 74%, 75,30%, 85,5%, 52%», alors que dans l’enseignement supérieur, le taux de suivi est de 35%.


Par ailleurs, des sources citées par l’APS indiquent que la grève à laquelle a appelé l’Intersyndicale a été diversement suivie, mardi, à son deuxième jour, au niveau des établissements scolaires d’Alger. «Une virée au niveau des établissements des trois paliers de la wilaya d’Alger, à l’instar de ceux d’El-Harrach, Rouiba, Sidi M’hamed, Bir-Mourad-Raïs, a permis de constater que la grève a été diversement suivie», a-t-on indiqué de même source.


La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, avait déclaré que «le taux de suivi de la grève a atteint 19% parmi les enseignants», notant que ce taux est inférieur à celui enregistré au premier jour de la grève observée par les enseignants la semaine dernière, soit 21%. Elle avait également averti, dimanche dernier, les enseignants grévistes qu’ils subiront des prélèvements sur leurs salaires, estimant cette mesure «légale».


Pour sa part, le ministère de la Formation professionnelle, dans un rectificatif adressé à notre rédaction, a indiqué que le taux en question pour la première journée de grève «est de loin beaucoup plus faible, soit de 1,5%, contrairement à ce qui était annoncé par les grévistes qui est de 52%»


Et en guise d’argument, la même source donne des exemples de taux de suivi au niveau de quelques wilayas comme Ouargla, Sidi-Bel-Abbès, Mostaganem, Oum-El-Bouaghi avec 0%, alors qu’au niveau des wilayas de Béjaïa et de Tindouf, le taux enregistré était, en ce premier jour, respectivement de 7% et 27,72%.


Pour rappel, les treize syndicats autonomes de différents secteurs relevant de la Fonction publique, dont l’éducation nationale, la santé et la réforme hospitalière, la formation et l’enseignement professionnels et les collectivités locales, avaient appelé à une grève cyclique les 17 et 18 et 24 et 25 octobre pour revendiquer «l’annulation du projet de loi relatif à la retraite, et leur association à l’élaboration du nouveau code du travail.


Par ailleurs, ces mêmes syndicats ont lancé un appel à une marche prévue pour le 31 octobre à Tizi-Ouzou.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
33 queries in 0,444 seconds.