Les Verts accueillis en héros

mardi 23 juin 2009 à 6:13
Source de l'article :

01_300837769.jpgS’il y a des moments qui marquent une vie, il y a aussi des moments qui marquent une nation. Le samedi 20 juin 2009 fera date en Algérie.

Ce jour-là, les Fennecs ont pris rendez-vous avec l’histoire du Mondial 2010 en allant battre la Zambie sur ses bases, au Konkola stadium, sur le score de 2-0.

De retour de Chililabombwe où ils ont battu les Chipopolo, les joueurs de la sélection nationale algérienne, le staff technique, médical, logistique et administratif, ont été accueillis en héros, sur les coups de 14 heures, au salon d’honneur de l’aéroport international Houari Boumediene.

En bons professionnels qu’ils sont, comme a tenu à le souligner le président de la LNF, Mohamed Mecherera, présent sur les lieux en compagnie du ministre de la Jeunesse et des Sports M. Hachemi Djiar, c’est sans exubérance déplacée, en toute simplicité, qu’ils sont arrivés devant une foule en liesse, drapeaux algériens déployés, prenant des photos souvenirs avec leurs supporters, que les tombeurs des Pharaons ont remis le pied en terre algérienne.

Au salon d’honneur, ce fut le temps des discours et des remerciements. Très vite, l’hymne national est entonné, repris en chœur par une foule nombreuse.

Puis, les joueurs locaux, en l’absence des professionnels, restés à Paris, ont été accueillis à leur sortie de l’aérogare par des centaines de supporters, venus saluer «leurs héros».

Sous les applaudissements chaleureux des supporters, sous les you-you et les «one, two, three, viva l’Algérie», les Verts ont regagné le bus mis à leur disposition et qui devait les transporter à leurs domiciles respectifs.

«Cette équipe vous a rendu l’amour que vous lui portez et c’est sans doute le plus important», a confié le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Hachemi Djiar, avant d’ajouter : «On a prouvé qu’avec beaucoup de tripes et du cœur, on pouvait renverser des montagnes».

«On est content pour la victoire contre la Zambie et heureux de partager la joie des Algériens. Ceci dit, il reste cependant beaucoup de travail avec les deux matches difficiles à disputer chez nous. On n’a pas été surpris car on a fait confiance à cette équipe qui nous l’a bien rendu. Aussi bien le staff technique que les joueurs. On a toujours été derrière cette équipe et nous continuerons à le faire comme pour les autres catégories et la sélection féminine. L’humilité, la convivialité, la solidarité seront toujours notre marque de fabrique».

Emballé par la ferveur, le coach national Rabah Saadane, très détendu et souriant, déclarera : «Nos joueurs viennent de réaliser un excellent résultat à l’extérieur, chose qu’ils n’ont pas faite depuis longtemps. Cette victoire a eu un impact psychologique important sur les joueurs, d’autant qu’elle a été acquise en déplacement. Celle-ci augure de lendemains meilleurs et qu’elle pourrait constituer un grand pas vers la qualification à la phase finale du Mondial 2010 en Afrique du Sud. Mais en football, il faut faire attention, et surtout continuer à travailler et préparer la suite de la compétition match par match», a précisé l’entraîneur national.

A une question concernant le prochain match face au même adversaire à Alger, M. Saadane, très prudent, dira, comme à son habitude : «Ce match face à la Zambie sera plus difficile dans la mesure où il se déroulera au mois de Ramadhan, face à un adversaire qui viendra à Alger jouer son va-tout. Nous allons nous préparer en conséquence. Je remercie les joueurs et tous les staffs sans exception pour l’excellent travail réalisé et qui a donné ses fruits», a conclu le coach national.

Le gardien international de l’USM Annaba, Lounes Gaouaoui, qui vient d’opter pour l’ASO Chlef, héros du Konkola stadium, a déclaré pour sa part : «Nous nous sommes dépensés sans calculs, on a tout donné lors de ce match pour obtenir cette belle victoire qui nous ouvre les portes du mondial sud-africain et qui a mis du baume au cœur des Algériens.

C’est le fruit de la solidarité de tout le groupe joueur, staffs, et dirigeants. Nous sommes partis en Zambie pour gagner, il faut continuer sur cette lancée.

Nous avons un bon groupe qui est à remercier ainsi que le staff technique pour tous les efforts fournis. La qualification est à ce prix», dira le portier de l’USM Annnaba.

«Pour l’amélioration de notre image sur la scène internationale, cette performance est pour nous une véritable bouffée d’oxygène et pour la jeunesse algérienne tout entière, une preuve tangible de nos potentialités et de notre attachement à l’effort collectif et au travail bien fait», nous déclara un brigadier de police, fan des Verts, venus spécialement les accueillir avec son enfant de 8 ans, Nassim, vêtu d’une tenue aux couleurs algériennes.

Les Algériens montrent que les vrais supporters encouragent leur équipe, même si cette dernière est loin de leurs yeux. Ce n’est pas une mordue du ballon rond qui le dit, mais une retraitée de 68 ans, guettant devant le porte la sortie des Fennecs.

Emballée par la ferveur, elle est venue hier après-midi les accueillir à l’aéroport d’Alger. Comme elle, environ 1 000 supporters, tous âges confondus, se sont déplacés pour leur dire un grand merci.

Tous se sont pris au jeu. «L’Algérie est devenue et restera une terre de football», lance un jeune homme, drapeau en main.

Avec la voix cassée et une émotion palpable, les présents ont dit : «Nous revenons sur l’échiquier africain. Cela fait très longtemps. On a tout perdu et maintenant que l’on est sur la voie royale du Mondial 2010, c’est une très bonne chose, un soulagement et un juste retour des choses».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 3,221 seconds.