Les récents « actes infanticides » sont liés à des troubles psychiques.

vendredi 14 octobre 2016 à 16:22
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Le chef de service de pédopsychiatrie à l’Hôpital psychiatrique « Drid Hocine » d’Alger a estimé jeudi à Oran que les récents crimes commis à Constantine et Tipaza par des mères contre leurs progénitures relèvent d’infanticides liés à des troubles psychiques qui surgissent durant la grossesse ou l’accouchement.

Interrogé sur ces récents drames, le Pr Ould Taleb Mahmoud a qualité ces crimes d’ »actes infanticides » liés à des troubles psychiques surgissant durant la grossesse ou l’accouchement et « qui n’ont pas été soignés au bon moment ».

« Ce sont des pathologies qui évoluent malheureusement durant des années. Ce sont des femmes qui ne reçoivent pas les soins psychiatriques nécessaires au bon moment donc leur santé mentale se dégrade. Elles deviennent schizophrènes, psychotiques, dépressives.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
30 queries in 0,401 seconds.