Les projets du quinquennat 2010-2014 présenté par Ghoul

dimanche 14 juin 2009 à 5:15
Source de l'article :

02ouv_491856640.jpg«Le prochain programme est aussi ambitieux que l’actuel. Il vise à consolider davantage les résultats positifs enregistrés par le secteur, et ceci par la poursuite des actions engagées, ainsi que l’engagement de nouvelles actions, dont l’objectif est de contribuer de manière durable à la mise en place d’un réseau infrastructurel de qualité conformément aux orientations des schémas directeurs sectoriels 2005-2025.».

«C’est donc, dans la logique de la continuité que s’inscrit le plan de développement national 2010-2014», a indiqué, le premier responsable des travaux publics, hier, lors d’un regroupement national des directeurs des travaux publics des 48 wilayas, tenu au cercle national militaire d’Alger.

Cette rencontre est organisée en vue d’évaluer le programme sectoriel 2005-2009 et de présenter le futur programme du troisième quinquennat 2010-2014. Après la première rencontre, qui s’est tenue au mois de février dernier, M. Amar Ghoul, ministre des Travaux publics, a dressé le programme du deuxième quinquennat 2005-2009, avant de présenter le futur programme.

Concernant ce dernier, la ministre a annoncé le lancement prochain des travaux de 34 nouvelles voies express pour ainsi relier 34 chefs-lieux de wilaya.

En outre, ce futur programme verra également le lancement des travaux de la Rocade des Hauts-Plateaux, les pénétrantes sur l’autoroute Est-Ouest de Béjaïa et Jijel, les 3e et 4e rocades autoroutières Bordj Bou Arréridj-Khemis Miliana et, enfin, les travaux du tracé nord-sud, reliant Alger à Tamanrasset.

La réalisation de plusieurs infrastructures routières, aéroportuaires et maritimes ainsi que la sauvegarde et l’entretien intensif des plusieurs infrastructures. En présentant le bilan du quinquennat écoulé, le ministre a estimé le taux d’avancement des travaux à 90%, tout en exhortant les directeurs des travaux publics à augmenter la cadence pour atteindre les 95%.

Il a, dans ce sillage, porté à connaissance les projet réalisés : l’aménagement et l’entretien de 162 000 km, dont 44 000 ont été inscrits dans l’opération d’entretien et de réhabilitation et 22 000 km dans la cadre du développement et de la modernisation du réseau routier.

De 2005 à mai 2009, 3 000 projets ont été réalisés, a indiqué le ministre, en précisant que 2 000 ponts ont été construits à travers le réseau routier national. Celui-ci a connu, selon Ghoul, l’achèvement de 112 000 km, entre routes nationales (29 000 km), communales (59 000 km) et de wilaya (24 000 km).

Quant à la signalisation, 60 000 km sont dotés d’unités de signalisation horizontale alors que 90 000 km sont dotés de signalisations verticales. Pour la sécurité routière, le ministre a également ajouté qu’au cours du programme précédent 1 000 km ont vu l’installation des glissières métalliques et en béton, sans omettre l’élimination de 320 points noirs à l’échelle nationale.

Sur un autre chapitre, le ministre a insisté sur la formation, laquelle, dira-t-il, est essentielle pour le secteur, notamment dans l’application de nouvelles techniques de construction. «7 000 formations on eu lieu au cours du programme précédent et 4 000 consacrées à l’autoroute est-ouest», a précisé le ministre.

Par ailleurs, cette rencontre se poursuivra aujourd’hui, en présence d’entreprises publiques et privées, pour évaluer les travaux réalisés et la présentation de leur futur programme.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
51 queries in 9,569 seconds.