le 11 février 1996 : Jour sanglant pour la presse algérienne.

samedi 11 février 2017 à 9:32
Source de l'article : Algerie360.com

Le 11 février 1996, un après-midi de Ramadhan, Vingt et un citoyens trouvent la mort lors d’un attentat à voiture piégée. Une explosion devant la maison de la presse du 1er mai à Alger, trois des victimes étaient journalistes du Soir D’Algérie : Allaoua AIT MEBAREK, Mohamed DORBANE et Djamel DERRAZA.

D’autre victimes étaient a déploré ce jour là, dont ILLOUL Naïma : Technicienne à la télévision nationale (ENTV secteur public) tuée, parmi les passants, dans l’attentat à la voiture piégée contre la Maison de la Press.

Le même jour, un véhicule piégé explose vers la mairie de Bab El Oued (Alger). Officiellement 43 citoyens auraient été blessés dont 7 grièvement. Des témoins parlent de 3 morts.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
54 queries in 16,594 seconds.