La Kabylie touchée par la fièvre de la victoire

mardi 9 juin 2009 à 9:53
Source de l'article :

Comme au bon vieux temps de cet Algérie-Allemagne devenu une véritable légende ou encore comme aux plus belles épopées du mythique « Jumbo Jet » africain, la ville de Tizi Ouzou et de nombreuses localités de Kabylie telles que Draâ Ben Khedda, Tadmaït, Tizi Rached, Azazga, Draâ El-Mizan et Tigzirt, de longs cortèges de voitures bariolées aux couleurs algériennes ont sillonné les rues et fêté bruyamment à coups de klaxon et de chants divers l’éclatant succès des poulains de Rabah Saâdane.

À Tizi Ouzou, chef-lieu de wilaya, habituel carrefour où se fêtent généralement les grands exploits sportifs de la JSK et de l’équipe nationale, la liesse populaire aura atteint son paroxysme car des milliers de citadins et de villageois venus de toutes les contrées du Djurdjura avaient envahi littéralement les principales artères de la ville des Genêts pour laisser libre cours à leur allégresse sans précédent.

Aux cris habituels du fameux « One, two, three ! Viva l’Algérie ! » Lancés par des jeunes supporters enthousiastes qui s’égosillaient à tout rompre, les balcons d’immeubles avoisinants résonnaient de youyous stridents car les femmes, elles aussi, ne purent se retenir pour prendre part à cette fête inoubliable.

Et cette véritable hystérie collective aura atteint son paroxysme vers les coups de minuit où le centre-ville de Tizi Ouzou était particulièrement paralysé par un embouteillage jamais vécu jusque-là dans la capitale du Djurdjura. Bravo les Fennecs, mais gardons la tête froide car la route du Mondial-2010 est encore parsemée d’embûches.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
23 queries in 6,497 seconds.