Dimanche 6 juin à 3:57
la Tribune
La foire de toutes les industries

La foire de toutes les industries

Foisonnement de labels, de marques et d’industries à la 43ème Foire internationale d’Alger (FIA). L’Italie est représentée par un panorama de sociétés opérant dans des industries aussi variées que complexes, allant de la pièce pour moteurs de machines agricoles, des installations automatiques pour ouvrage en ciment, à la production de machines pour l’extraction de l’huile d’olive, en passant par des équipements pour l’écologie urbaine, le plastique, l’agroalimentaire, la fabrication de meubles…

L’Italie reste l’un des partenaires traditionnels de l’Algérie. Elle importe de l’Algérie surtout du gaz. L’Algérie en importe des produits manufacturiers.

Prenons, par exemple, le cas de l’importation de meubles : l’Algérie a importé en 2008 pour près de trente millions de dollars en meubles italiens, soit une augmentation de quinze pour cent par rapport à l’année 2007, malgré un fléchissement durant les quatre premiers de l’année 2009 (de 9 millions de dollars à environ 7 millions de dollars).

Parmi les entreprises italiennes présentes, on peut citer Zooutech Group, Volpatto Agency, Timat Service, Italiana Contenitori, Merlo SPA, Glodoni Spa, Baioni Crushing plants… Certaines d’entre elles disposent d’antennes en Algérie.

L’Asie n’est pas du reste, l’Inde, le Pakistan, l’Iran, l’Indonésie, entre autres pays, la représente. Les trois premiers pays exposent surtout des produits agroalimentaires et des textiles. Nikala, société iranienne spécialisée dans les appareils de chauffage, a fait connaître une palette de ses produits. Son représentant, rencontré au stand, a vanté les qualités des produits exposées et qu’il commercialise sur le marché algérien.

Nikala a élu domicile à Dély Brahim, sur les hauteurs d’Alger. Elle ambitionne de se frayer une place en Algérie. Elle n’en est qu’à ses débuts. Les Iraniens ont, à l’occasion de cette 43ème édition de la Foire internationale d’Alger, exposé également des huiles industrielles.

Connus en matière de construction automobile, ayant des sociétés de commercialisation en Algérie, de véhicules fabriqués en Iran, ils semblent vouloir intégrer dans leur chaîne de distribution les lubrifiants. Les opérateurs indiens, eux, ont fait connaître le haut de gamme dans le domaine du textile. Mais pas seulement, et l’événement planétaire (Mondial de football oblige), ils ont exposé un éventail de ballons. Ils en vendent même.

Par Youcef Salami

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook