Samedi 30 mai à 1:58
L’héroïne gagne et investit l’Algérie

L’héroïne gagne et investit lAlgérie

Des saisies d’héroïne sont sporadiquement effectuées par les services des stupéfiants durant ces dernières années. Ainsi, de pays de transit des drogues dites douces (le cannabis et le haschich), l’Algérie risque de se muer en plaque tournante d’héroïne et de cocaïne, la drogue dite lourde.

Le 24 mai dernier, 7 personnes en possession de 8 grammes d’héroïne ont été arrêtées par la Gendarmerie nationale à Bordj El Bahri sise au nord-est de la capitale, a indiqué un communiqué de la Gendarmerie nationale datant de jeudi dernier.

Les dealers, 3 Algériens et 4 Maliens dont un en situation irrégulière ont été appréhendés par la gendarmerie de Tipaza, laquelle, agissant sur informations et en vertu d’une autorisation d’extension de compétence, a pu arrêter ces derniers au niveau de la cité de Cosider (Bordj El Bahri), précise par ailleurs le communiqué.

Toutefois, il n’est pas tout à fait faux de dire que derrière ces dealers se profilerait un réseau de vente bien organisé projetant d’envahir le marché algérien. Ce n’est pas la première fois que des quantités d’héroïne et de cocaïne sont saisies à travers le territoire national.

Au cours du mois de juin 2008, une quantité de 250 grammes de cocaïne pure a été saisie par la brigade des stupéfiants d’Oran. Trois personnes ont été arrêtées, une saisie record indiquant au demeurant que la commercialisation de ce type de drogue prend de plus en plus d’ampleur.

Pis encore, les enquêtes menées jusqu’ici dans ce cadre par les services de sécurité ont établi l’existence d’un lien étroit entre les groupes terroristes d’Al Qaîda au Maghreb et les barons du trafic de drogue, laquelle filière en contrepartie du financement agit librement, notamment au niveau de la bande sahélo-saharienne. Outre la cocaïne et l’héroïne, il faut peut-être rappeler que l’Algérie est inondée de cannabis et de haschisch provenant directement des frontières ouest.

Pour illustrer la prolifération de ce fléau, au premier semestre 2008, plus de 15 tonnes de résine de cannabis ont été saisies; au total 15.443,615 kg de résine de cannabis et 500 g de haschisch ont été saisis par les services de lutte contre la drogue, en plus de la découverte de 9278 plants de cannabis, précise le bilan de la Gendarmerie nationale.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook