LunarGlide+ 6 Nike
Lundi 5 avril à 5:45
L’extrait de naissance «12 S», la grande nouveauté

L’extrait de naissance «12 S», la grande nouveauté

«22 S». Un chiffre et une lettre à retenir par tout demandeur du nouvel extrait de naissance, pièce maitresse pour l’obtention du passeport et de la carte d’identité biométriques.

L’extrait de naissance « 12 S » est désormais disponible au niveau des APC et l’opération de la délivrance a commencé hier. Cet extrait de naissance original conçu spécialement pour les documents biométriques électroniques est délivré par le service d’état civil de la commune mère du demandeur (commune de naissance).

Sa spécificité réside dans le fait que ce document est exclusivement signé par le président de l’APC et également par le fait qu’il n’est délivré qu’une seule fois dans la vie, contrairement à l’extrait de naissance numéro 12 ordinaire.

Respectant des normes spécifiques, l’extrait de naissance « 12 S » est imprimé par un matériel adéquat sur un papier spécial et comprenant deux numéros de série. Fournis par les services de la wilaya, les imprimés du « 12 S » seront distribués aux services des APC.

Chaque commune a eu son quota d’imprimé et sera alimenté au fur et à mesure selon la demande. Pour ne citer que ce cas, la commune de Sidi M’hamed, elle, a été dotée de 1500 imprimés comme premier lot. C’est selon, en outre, le nombre des inscrits.

La commune de Beb Ezzouar, par exemple, n’a eu que 150 imprimés dans la mesure où il comporte que 800 inscrits « C’est ceux qui sont nés en 1984 inscrits au niveau de cette APC », a souligné le chargé de communication de cette commune. Ce dernier a rassuré que l’opération de délivrance des extraits a été bien préparée. « Nous avons renforcé nos services », nous dit-il.

Au niveau de la commune de Sidi M’hamed où les responsables sont à pied d’œuvre pour réussir le coup d’envoi et le suivi de l’opération, des guichets spéciaux ont été installés et des agents sont mobilisés pour l’accueil et la prise en charge des citoyens demandeurs de ce document.

En premier lieu, le demandeur doit justifier sa demande d’extrait de naissance N12S. « Il doit faire une demande et préciser le motif. S’il s’agit d’un passeport biométrique, il doit justifier que son ancien passeport a expiré », explique un responsable au niveau de la commune de Sidi M’hamed.

UN BÉBÉ DE DEUX JOURS DOIT AVOIR SON PASSEPORT

Une fois l’extrait « 12 S « dans la main, le demandeur peut de ce fait demander le nouveau formulaire de demande d’établissement de documents d’identité biométriques composé de 10 pages qui a remplacé l’ancien carton vert et qui peut être téléchargé à partir du site du ministère de l’Intérieur et de compléter le dossier avec un extrait de naissance du père et de la mère, un certificat de résidence, une fiche individuelle ou familiale pour les mariés, une attestation de travail ou un certificat de scolarité pour les étudiants, la carte de groupage sanguin, 4 photos (4,5 mm sur 3.5), sur fond blanc, une autorisation paternelle pour les mineurs et un timbre fiscal de 2.000 dinars.

A noter que les enfants auront leurs propres passeports biométriques, ils ne seront plus portés sur les passeports des parents. Une première en Algérie. Un bébé de deux jours doit avoir son passeport. Comme constat, il convient de souligner, par ailleurs, que lors du premier jour du lancement de l’opération, les citoyens ne se sont pas bousculés au niveau des APC.

Wassila Ould Hammouda

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook