Lundi 23 août à 23:54
L’Algérie 2e producteur de dattes dans la zone arabe

L’Algérie 2e producteur de dattes dans la zone arabe

L’Algérie est le 2e producteur de dattes dans la zone arabe, selon les statistiques rendues publiques par l’Organisation arabe pour le développement agricole (OADA).

La production annuelle de l’Algérie en matière de dattes oscille entre 550 et 600 mille tonnes, grâce au nombre important des palmiers-dattiers, soutiennent les mêmes sources, ajoutant que l’Egypte vient en tête de la liste avec une production globale de 1.32 million tonnes par an et 12.1 palmiers-dattiers.

Pour sa part, l’Algérie occupe une position de leader dans le Maghreb, et ce malgré sa faible production, par rapport à celle de l’Egypte. Mais la qualité de dattes algériennes, « Deglet Nour », reste indiscutablement la meilleure, dont la production algérienne varie entre 30 et 35 mille tonnes par an. A noter que cette qualité supérieure de dattes n’existe pas uniquement en Algérie, on peut la trouver en Tunisie, en Californie, au Texas, en Arizona et même en Israël.

Selon les chiffres des services de Douane, l’Algérie exporte entre 13 et 15 mille tonnes de « Deglet Nour » par an pendant les trois dernières années, soit l’équivalent de 20 à 25 millions de dollars, et elle aspire exporter 60 mille tonnes dans les quelques années à venir, malgré la concurrence tunisienne, dont la quantité exportée vers l’Europe est estimée à 25 mille tonnes par an, sachant que le label algérien est mieux commercialisable que le tunisien. L’Algérie figure parmi les 8 premiers pays producteurs de dattes sur le plan mondial.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook