Tarik-IBN-Ziad (Aïn Defla) 2 personnes assassinées dans un faux barrage

mardi 15 novembre 2016 à 10:50
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

La nouvelle a circulé dans la soirée de dimanche à lundi comme une traînée de poudre dans toutes les contrées de la wilaya. Le mot «faux barrage» lui-même réveille des traumatismes enfouis dans la mémoire des Algériens et qu’on croyait avoir bannis du lexique étant lié à une époque révolue parce que les blessures et les bleus dans l’âme commençaient à se résorber durant cette dernière quinzaine d’années de paix revenue et de stabilité.

Et pourtant, un de ces guet-apens de la mort a bien eu lieu la nuit dernière, dans la commune de Tarik-Ibn-Ziad, sur les collines qui précèdent Djebel Ellouh, un mont qui fut durant la décennie 1990 le fief de groupes armés qui semaient la terreur au sein des populations sous la férule d’un certain «émir».

L’attentat a eu lieu dimanche en fin d’après-midi vers 17 h, sur la route qui mène de Oued El Djemaâ (daïra de Aïn Lechiakh) vers Aghbal, une localité située à 9 km à l’est de Tarik-Ibn-Ziad. Selon des sources locales, le véhicule qui se dirigeait vers Aghbal a été immobilisé par un arbre mis en travers de la chaussée et les 2 occupants de la voiture se sont retrouvés piégés et ont essuyé des tirs d’arme automatique. Blessés, les 2 victimes ont été achevées à l’arme blanche avant que le feu ne soit mis au véhicule.

Le conducteur, K. M., un jeune homme de 27 ans, résidant dans la commune de Bir Ould Khelifa, a été transféré à la morgue de l’hôpital de Khemis Miliana tandis que l’autre victime a été transférée à Blida.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
25 queries in 0,424 seconds.