Sidi-Bel-Abbès: Peine capitale pour le meurtre de son voisin

mercredi 16 novembre 2016 à 15:24
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

La cour criminelle de Sidi-Bel-Abbès a, dans l’après-midi de lundi dernier, prononcé la sentence de la peine capitale pour le meurtre de son voisin, alors que l’avocat de la défense publique a requis la perpétuité.
Cette journée dramatique a eu pour théâtre la paisible localité de Chiar (ex-Beloulade), située à quelques encablures du chef-lieu de Sidi-Bel-Abbès, le 11 mai 2016, lorsque l’accusé en l’occurrence B. A., âgé de 42 ans s’est disputé avec son voisin qui était saoul, à savoir le père de la future victime.

Ce dernier a reçu des coups de poignard au visage. Voyant la situation déraper, la femme du père de la victime a prié cette dernière qui était chez elle d’alerter la police. Mais cette dernière a préféré aller frapper chez l’accusé pour s’expliquer avec lui.

Quelle ne fut sa surprise de voir ce dernier brandissant une arme blanche, dont le coup asséné au rein l’a mise à terre. Evacuée aux urgences vers le CHU, elle décèdera quelques instants plus tard. La victime, répondant aux initiales de G. K., était un footballeur et aussi fonctionnaire à la maternité. Sa mort a consterné les habitants de la localité.

L’accusé dira pour sa défense : «Quand celui-ci a frappé à ma porte après la dispute avec son père, je me suis armé d’un couteau. Je ne savais pas ce qui m’attendait une fois dehors. J’ai ouvert et le drame s’est produit.»

L’accusé dira aussi : «Je ne supportais plus le comportement de son père une fois ivre, alors que nous habitons le même bloc».

Le réquisitoire sévère assuré par l’avocat de la défense publique a mis en exergue la responsabilité de l’accusé dans ce meurtre puisqu’il s’est armé d’un couteau avant de sortir de chez lui alors que la victime, mains nues, était sans défense.

Il requiert la perpétuité pour l’accusé. Après quelques heures de délibérations, ce dernier est condamné à la peine capitale et sa mère, accusée d’avoir dissimulé l’arme du crime, a écopé de 3 mois de prison avec sursis.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
13 queries in 0,398 seconds.