Sept kilos de cannabis saisis à baraki

mercredi 19 octobre 2016 à 14:52
Source de l'article : Jeune-independant.net

Les brigadiers opérationnels de la Police judiciaire (PJ) de Baraki ont démantelé, avant-hier, un réseau de trafic de drogue composé de six présumés trafiquants ; ce qui a permis de récupérer plus de sept kilos de résines de cannabis et 11 armes blanches, a annoncé hier, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). 

Le communiqué a qualifié de très « importante « cette opération durant laquelle les enquêteurs de la PJ de Baraki, ont surveillé pendant plusieurs jours les présumés trafiquants, et ce avant de passer à l’action.

C’est à partir d’un appel téléphonique reçu sur le numéro vert « 15 48 « mis en place par la DGSN que les policiers enquêteurs de Baraki ont lancé les investigations menant au réseau de trafic de drogue. Selon la DGSN, l’appel téléphonique d’un citoyen, qui a avisé les policiers sur l’existence d’un réseau de trafic de drogue agissant à Baraki, a permis aux enquêteurs d’identifier l’un des six membres de ce réseau.

e dernier n’est autre que le chef du réseau. Résidant dans la localité de Baraki, il se trouvait à bord d’un véhicule (la marque n’a pas été précisée par la DGSN) au moment de son arrestation.
La fouille dudit véhicule a permis aux policiers la découverte de 1, 5 kg de cannabis.

Emmené au siège du commissariat de la circonscription administrative de Baraki, celui-ci a fini par avouer aux enquêteurs son implication dans le trafic de drogue tout en livrant les noms de ses complices, au nombre de cinq.

Il convient de noter que les sbires du chef du réseau détiennent un local dans la commune de Baraki, où la vente en cachette de cannabis se faisait dans cette boutique fermée et complètement isolée.

La perquisition exécutée par les éléments de la Police judiciaire a permis de saisir une autre quantité estimée par la DGSN à 5, 540 kg de drogue, (cannabis) 11 armes blanches et l’arrestation des cinq membres du réseau de ce trafic. L’enquête concernant les six présumés trafiquants se poursuit toujours, a conclu le communiqué de la DGSN.

75 personnes ont par ailleurs été arrêtées pour possession de drogue et d’armes blanches suite aux différentes opérations menées depuis jeudi dernier par les policiers d’Alger.
C’est ce qu’a indiqué, hier, la Sûreté de wilaya d’Alger, ajoutant que ces opérations ont permis de saisir 14 armes blanches, 39 grammes de cannabis et 26 comprimés de psychotropes.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
13 queries in 0,398 seconds.