Relizane: La nécessité des dos-d’âne fait loi

mardi 8 août 2017 à 15:50
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

Alors que les travaux de distribution de gaz naturel et de raccordement à l’eau potable entamés au bord des artères principales créent déjà anarchie et malaise, des dizaines de dos-d’âne compliquent la circulation au chef-lieu de la commune de Relizane.
A l’origine, c’est la population qui est montée au créneau pour obliger les automobilistes à réduire leur vitesse.

En effet, récemment un petit enfant de sept ans a trouvé la mort dans un accident de voiture. Il y a quelques mois seulement, un autre petit garçon a également failli périr après avoir été percuté violemment par un automobiliste. Comme dans chaque accident de voiture, les causes du drame sont diverses. Dans beaucoup de cas, l’insouciance de certains piétons serait la cause directe. Cependant, sans aucun doute, la prudence du conducteur de l’engin est de mise.
La population a jugé impératif d’ériger ces ralentisseurs dans l’espoir de réguler la circulation et de minimiser les dégâts dans le cas échéant, car conduire doucement et faire preuve de prudence devra épargner autant que possible des dangers les citoyens.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
66 queries in 6,832 seconds.