Psychose suite au meurtre d’un policier à Constantine

dimanche 30 octobre 2016 à 8:23
Source de l'article : Jeune-independant.net

Toute la cité Zaoueche est sous le choc. Un jeune du quartier a été lâchement assassiné avant-hier à l’heure du dîner dans un petit resto de la cité Ziadia, sur les hauteurs de Constantine. Amer Boukaabour était agent de l’ordre.


Il était de garde au douzième arrondissement de la Sûreté de wilaya de la capitale de l’Est. Père de deux fillettes en bas âge, le policier était âgé de 43 ans. Son enterrement a eu lieu hier en présence d’une foule nombreuse conduite par un grand nombre d’officiers et d’agents de la Sûreté de wilaya.


Selon des témoignages, le jeune homme a reçu au moins trois balles dont une à la tête, au moment où il s’apprêtait à sortir du restaurant pour reprendre son service de garde au siège du 12e arrondissement à quelques encablures de la gargote, théâtre de l’assassinat.


Bien qu’aucune version ne soit venue étayer la piste terroriste, certains indices laissent présager qu’il s’agit d’un acte qui porte le sceau d’une organisation criminelle.


En effet selon le témoignage d’un neveu du défunt, les assaillants qui étaient trois, après avoir assassiné leur victime, se seraient emparés de son arme, seul mobile, croit-on savoir, de leur crime.
Aucune voix officielle n’est venue confirmer ou infirmer ces informations.


Selon quelques informations diffusées en début de semaine par certains médias lourds, quelques éléments appartenant à une cellule terroriste auraient été aperçus dans la région de Djebel Ouahch, non loin du lieu du meurtre du jeune policier.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,398 seconds.