M’sila: Une séance de jogging tourne au drame

lundi 19 juin 2017 à 14:40
Source de l'article : Lesoirdalgerie.com

A une heure avant la rupture du jeûne, un jogging a failli coûter la vie à deux frères agressés sauvagement dans l’après-midi de la journée du vendredi par une dizaine de personnes parmi les gardiens de l’entreprise «M’sila-vert» et leurs proches au niveau de la pépinière située sur la rive droite de l’oued K’sob à la sortie nord de la ville de M’sila en allant vers Bordj-Bou-Arreridj.

Les deux victimes, H. Kheir Eddine âgé de 28 ans accompagné de son fils de 3 ans et son frère H. Youcef âgé de 19 ans, et un cousin se sont rendus dans cette pépinière pour une tournée de villégiature familiale et la pratique de sport où un bon nombre parmi les citoyens s’y rendent pour courir en petites foulées en attendant l’heure du Maghreb. Ils ont été surpris par une incursion des gardiens de ladite entreprise cherchant la petite bête au petit enfant qui avait touché au robinet du système d’irrigation en proférant des propos de dénigrement envers le bambin. Ce qui a suscité la réaction de son père défendant son petit avant de recevoir de derrière un vase de 10 kg sur la tête suivi de coups de bâton lui engendrant 7 points de suture sur la nuque et un bras cassé. Il a été évacué difficilement aux urgences de l’hôpital Zehraoui de M’sila vers 19h 30mn, grâce à un citoyen ayant pris la responsabilité de s’arrêter pour l’accompagner.

Quant à son frère Youcef ayant subi le même sort, il a été retrouvé évanoui dans un aqueduc avant d’être transféré par des citoyens à l’hôpital une demi-heure plus tard. Il présentait une hémorragie causée par la destruction du tympan de l’oreille droite, sans parler de lésions au niveau du visage avec un nez cassé, et 4 points de suture sur la lèvre supérieure.
Le service de l’hôpital, qui a établi des certificats médicaux d’une invalidité de deux mois pour chacun, a pris contact avec les services de la gendarmerie nationale qui ont diligenté une enquête et poursuivi les contrevenants pour leur odieux acte criminel.
Heureusement, le petit enfant n’a dû son salut qu’à la présence du cousin des deux frères qui n’a pas perdu une seconde pour prendre la fuite en l’emportant entre ses bras et quitter les lieux à toutes jambes.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
70 queries in 5,906 seconds.