Lutte contre le trafic de drogue : Plus de 2 kg de cocaïne saisis

mercredi 9 novembre 2016 à 23:42
Source de l'article : Reporters.dz

C’est incontestablement le nouveau hobby des jeunes, la cocaïne, qui était il y a quelques années seulement une drogue consommée par une certaine catégorie de la société, est désormais à la portée de tous. Cette drogue chère a remplacé le cannabis, d’où la détermination des services de sécurité, qui redoublent d’efforts afin de cerner ce phénomène qui est le secret de la fortune de plusieurs personnes.

En effet, en quelques jours, 4 réseaux de trafic de cocaïne sont tombés dans les filets de la police. La plus grande opération a été la saisie de 1,2 kg à Missreghine, au début de la semaine, à bord d’une voiture. Un grand coup porté aux trafiquants qui s’apprêtaient à approvisionner leurs clients. Toujours en ce début de semaine, à la cité Lescure, où l’intervention des éléments de la police relevant de la BRI a été fructueuse, puisqu’elle a permis de mettre hors d’état de nuire un réseau de trafic de cocaïne, dont le baron commercialisait sa marchandise depuis plusieurs mois.

Il faut dire que l’assaut n’a pas été facile, puisque les éléments de la BRI ont rencontré une résistance de la part des membres de ce réseau avant d’être arrêtés.
L’opération s’est soldée par la saisie de 150 capsules destinées à la commercialisation, ce qui représente plus de 50 grammes de cocaïne. La descente des policiers a été bien préparée. Durant un mois, des investigations ont été faites sur l’activité des membres de cette bande, qui sévissait entre autres dans la cité Lescure, sous les ordres du baron, un récidiviste âgé de 40 ans. Ce dernier a été pris en flagrant délit dans sa maison en train de préparer la drogue en compagnie de sa femme.

Une cliente a été arrêtée également devant la maison du baron. Rappelons qu’en l’espace de deux semaines des réseaux de trafic de cocaïne sont tombés, le premier à Ed Derb, l’autre à la cité Perret. Les éléments de la police ont réussi à faire tomber ces réseaux, dont certains avaient un lien entre eux, l’un après l’autre.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
19 queries in 0,505 seconds.