Les gérants d’auto-écoles en colère: La limitation du nombre des candidats refusée

mercredi 11 janvier 2017 à 15:22
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

La décision du ministère des Transports de réduire le nombre de candidats devant être formés pour l’obtention du permis de conduire et également celle visant la réduction du nombre de dossiers traités par les gérants des auto-écoles de la wilaya suscitent l’inquiétude des professionnels du secteur.

En effet, cette disposition fixe, selon M. Seddiki, président du bureau des auto-écoles de la wilaya d’Oran, affiliée à l’organisation nationale des auto-écoles, le nombre de candidats et qui sera, désormais, de 15 par mois, alors qu’il était de 120 candidats, auparavant. Cette décision est tombée tel un couperet puisqu’elle risque de pénaliser l’activité et conduira, vraisemblablement, à une compression d’effectifs et un chômage forcé, selon notre interlocuteur. Lors d’une réunion avec les professionnels, les intervenants ont été unanimes, quant aux conséquences d’une telle mesure. Celle-ci risque de tout chambouler. Ils proposent en échange 80 candidats avec une moyenne de 40 tous les 15 jours.

Une suggestion qui a été, également, avancée lors d’une rencontre nationale, tenue à Bouira. Même constat pour le nombre des dossiers des candidats, devant être traités par les gérants des auto-écoles. Le ministère fixe à 30 dossiers au lieu de 60, une autre disposition qui risque d’avoir ses répercussions sur l’activité des auto-écoles. En affichant leur mécontentement, face à de telles mesures, la corporation par le biais de son président, demande à ce que le registre de commerce ne soit plus exigé, dans la constitution du dossier du gérant d’auto-écoles et à ce que les agréments soient accordés et délivrés, aux jeunes et non aux retraités.

D’autres propositions ont été, également, avancées à l’exemple de l’âge où le ministère propose la tranche de 25 ans, pour l’obtention de la catégorie poids lourds, alors que l’organisation nationale des auto-écoles recommande l’âge de 21 ans.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
60 queries in 4,281 seconds.