Les crimes et délits en hausse

dimanche 13 novembre 2016 à 11:40
Source de l'article :

Les crimes et délits sont toujours en hausse à Tizi Ouzou et les femmes sont nombreuses aussi à y verser. C’est ce que révèle un rapport de police dont nous détenons une copie, qui porte sur le bilan des activités des différents services de la Sûreté de wilaya au cours du mois d’octobre de l’année en cours.

En effet, au chapitre des affaires relatives aux crimes et délits, les éléments de la police judiciaire ont enregistré et traité au cours du mois passé 119 affaires où I4I personnes sont mises en cause. Parmi ces personnes, il y a onze femmes.

Le document policier émanant de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya relève que parmi les personnes impliquées, 47 ont été présentées au Parquet. Celui-ci, après étude de chaque cas, a placé deux personnes en détention préventive, une autre sous contrôle judiciaire et 44 autres sont citées à comparaître.

Par ailleurs, les services de la police judiciaire ont instruit et transmis 75 dossiers judiciaires au Parquet. S’agissant des affaires de crimes et délits contre les biens, les mêmes services ont traité 22 affaires mettant en cause 26 personnes.

Le rapport de police précise que parmi ces 26 personnes, 15 ont été présentées au Parquet, dont 4 ont été mises en détention préventive. Les onze autres sont citées à comparaître. Les mêmes éléments ont également, après étude et instruction, transmis neuf dossiers judiciaires au Parquet.

Au chapitre des infractions à la législation des stupéfiants et psychotropes ainsi que des produits psychédéliques et hallucinogènes, la cellule de communication de la Sûreté de wilaya fait savoir encore que les mêmes services ont traité vingt-trois affaires où 33 personnes sont mises en cause.

Dix-neuf ont été présentées au Parquet, lequel a ordonné la mise en détention préventive de neuf d’entre elles. Une autre personne a été mise sous contrôle judiciaire et neuf autres citées à comparaître.

Les policiers ont également, et toujours dans le cadre de ce chapitre, transmis six dossiers judiciaires au Parquet. Quant aux affaires relevant de crimes et délits contre la chose publique, ces services ont traité 35 affaires impliquant 50 personnes dont qatre sont des ressortissants étrangers. Le communiqué précise que 24 personnes ont été présentées au Parquet, lequel a placé 6 d’entre elles en détention préventive et décidé la citation à comparaître de six autres.

Quatre personnes ont bénéficié de la liberté provisoire. La mise sous contrôle judiciaire en a frappé huit autres. Les services compétents de la police ont transmis 25 dossiers judiciaires au Parquet. Au chapitre des atteintes aux bonnes mœurs, huit affaires ont fait l’objet d’un traitement et I2 personnes, dont une femme, y sont impliquées.

Les policiers en charge de ces dossiers ont présenté au Parquet, dans ce cadre précis, 4 personnes. L’instance judiciaire a décidé de placer en détention préventive deux personnes et laissé en liberté provisoire les deux autres. Par ailleurs, les services de la police ont transmis 5 dossiers judiciaires au Parquet.

Au volet des fraudes économiques et financières, les mêmes services ont traité neuf affaires dans lesquelles 13 personnes dont 4 mineurs sont impliquées. Quatre personnes ont été présentées au Parquet, qui a placé l’une d’entre elles en détention préventive.
Une autre a été citée à comparaître et deux autres ont été laissées en liberté provisoire.

Les policiers de la brigade économique et financière ont également transmis au Parquet 7 dossiers dans le cadre de ces affaires relevant du crime économique et financier.
En ce qui concerne la lutte contre la criminalité urbaine, le rapport de police donne lecture de 335 opérations « coup de poing » qui ont été initiées au cours de ce mois d’octobre.

Ces opérations policières musclées ont ciblé 336 points, à savoir les lieux sensibles, les quartiers réputés sensibles, les marchés, la gare routière, etc. Ces opérations se sont traduites par le contrôle et la vérification d’identité de 3075 individus dont 5 mineurs et deux femmes.

Quarante-sept de ces personnes contrôlées ont été présentées au Parquet pour divers délits. En effet, deux individus hors-la-loi étaient en détention d’arme prohibée, I6 étaient en détention de stupéfiants, 18 autres étaient recherchées, une autre pour séjour illégal et les dix autres pour divers délits.

Notons enfin que ces opérations se sont soldées par la mise en détention préventive de 6 personnes. Au chapitre de la sécurité publique, les services de police ont recensé au cours du mois d’octobre 49 accidents.

Au cours ces accidents de la circulation, 45 personnes ont été bléssées et deux autres sont décédées. Les missions des services de la police se sont également traduites par 41 mises en fourrière, l’établissement de 1886 contraventions, le retrait de 344 permis de conduire et 451 opérations de contrôle et d’intervention. Il est également à retenir que les discours policiers de sensibilisation sur l’intérêt de la prudence routière ont touché 4 823 usagers de la route.

Au chapitre de la réglementation et la police générale, les services de police, selon la cellule de communication de la sûreté de wilaya, ont proposé, suite aux infractions constatées, 5 fermetures de débits de boissons toutes catégories confondues, exécuté 14 arrêtés de fermeture de débits de boissons toutes catégories confondues, effectué 58 opérations de contrôle et de suivi de débits de boissons et 8 contrôles et inspections de divers commerces.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,537 seconds.