Le nouveau P-dg de Sonatrach condamné en 2007 pour « divulgation de secrets d’informations classées secret-défense ».

lundi 20 mars 2017 à 15:16
Source de l'article : Algerie360.com

La nomination du nouveau PDG de Sonatrach, qui a été décidé ce matin seulement, crée déjà la polémique. En effet, le nouveau P-dg de Sonatrach, Moumen Ould Kaddour, ex-PDG de BRC, société algéro-américaine, filiale de Sonatrach, avait été arrêté dans la discrétion la plus totale six mois avant sa présentation au parquet militaire par des officiers du Département du renseignement et de la sécurité (DRS) pour une affaire de « divulgation de secrets d’informations classées secret-défense ».

Le quotidien arabophone Ennahar précise que Moumen Ould Kaddour a été accusé à l’époque d’avoir remis l’enregistrement d’une conversation téléphonique entre deux hauts responsables militaires algériens à des agents secrets étrangers « probablement liés à un service de sécurité américain ». Le procès n’était pas ouvert aux médias, selon le journal.

Après l’arrestation de Ould Kaddour en février 2007, les officiers du DRS avaient retrouvé plusieurs appareils d’écoute et de communication sophistiqués ainsi que des enregistrements sensibles dans son bureau et à son domicile, ajoute la même source.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
69 queries in 7,519 seconds.