La climatisation : un danger pour l’environnement ?

samedi 5 août 2017 à 10:30
Source de l'article : Liberte-algerie.com

La climatisation se répand de plus en plus en Algérie. Autrefois considérée comme un luxe, elle est maintenant considérée comme une nécessité avec l’élévation des températures. Cependant quelles sont les conséquences du recours à l’air conditionné sur la planète et la santé ? Et quelles sont les alternatives aux climatiseurs ?

La Rédaction Numérique de Liberté a contacté Soumeya Khaled-Khodja, Maître de conférence en écologie à l’université de Jijel pour répondre à toutes ces questions.

Entretien réalisé par Imène AMOKRANE

Liberté : Quel est l’impact de la climatisation sur l’environnement ?

Soumeya Khaled-Khodja: Je pense que le premier impact de la climatisation sur l’environnement est le renforcement de l’effet de serre, et ipso facto les changements climatiques. En effet, les fluides réfrigérants utilisés dans les climatiseurs émettent des gaz et sont eux même de puissants gaz à effet de serre.  Les climatiseurs également consomment de grandes quantités d’électricité, principalement quand ils sont réglés à des températures très basses. En sus, ils sont souvent alimentés par des sources d’énergie qui émettent de grande quantité de CO2.

Sinon,  quelles sont les alternatives aux climatiseurs ?

Pour remédier à ces problèmes, parfois les solutions les plus simples sont les plus efficaces. Je citerai par exemple : -Le maintien de  la fraîcheur de la maison en fermant les fenêtres pendant le jour, et les ouvrir en fin d’après-midi, une fois que les grosses chaleurs seront passées.
-La possibilité de protéger les fenêtres contre le rayonnement solaire avec des volets peints en blanc ou un avant-toit.
-L’utilisation rationnelle de la climatisation, en maintenant une différence de température entre l’intérieure de la maison et l’extérieur qui n’excède pas les 8°C pour éviter tout choc thermique, qui pourrait être fatale pour les personnes sensibles.
Et la solution idéale est le recours aux énergies propres.

Qu’en est-il de l’impact du changement climatique sur l’épidémiologie des maladies ?

Il faut préciser que le climat est un facteur écologique qui a une très grande influence sur la vie et la répartition de tous les êtres vivants et principalement sur la vie et la santé de l’homme.

Les effets du changement climatique sur la santé peuvent être résumés comme suit :

La variabilité et la modification du climat sont la cause de maladies à travers les catastrophes naturelles qu’elles entrainent – telles que les vagues de chaleur mortelles, les inondations et les sècheresses.
De nombreuses maladies sont hautement sensibles au changement de températures et du régime des précipitations. Ce sont par exemple le paludisme, la malnutrition, et les maladies diarrhéiques
Maladies liées à la pollution de l’air (exemple : maladies respiratoires aiguës, maladies cardio-vasculaires, cancer du poumon)
Des maladies infectieuses vectorielles à la hausse
Extension géographique des maladies infectieuses vectorielles ou de leurs vecteurs (exemple : paludisme, la leishmaniose, la peste, la fièvre jaune, les fièvres hémorragiques transmises par les tiques, le choléra, etc.)
La destruction de forêts (ce que nous vivons en ce moment…) par les incendies ou autre peut entraîner un réchauffement local de 3 à 4°C et, en même temps, créer des gîtes larvaires pour les vecteurs du paludisme.

@ImeneAmokrane

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
85 queries in 5,199 seconds.