Elles avaient escorté Abdelmalek Droukdel à Jijel/ Skikda : deux personnes condamnées à trois ans de prison ferme

mardi 29 novembre 2016 à 11:54
Source de l'article : Liberte-algerie.com

La cour pénale de Skikda a condamné, dimanche, deux accusés à 3 ans de prison ferme pour adhésion à un groupe terroriste et apologie, participation, encouragement et approvisionnement de groupes terroristes ainsi que le délit de port et trafic de munitions de guerre.

Il s’agit de A. L., 39 ans, et N. K., 44 ans, originaire de Aïn Kechra et Boudoukha, à 70 kilomètres à l’ouest de Skikda. Par ailleurs, un troisième accusé, A. B., 33 ans, a été acquitté alors qu’un quatrième A. L., 36 ans, frère de A. L. 39 ans, est en fuite. Cette affaire a été instruite au mois de novembre de l’année passée, lorsque les services de sécurité ont exploité le téléphone portable du terroriste Ayoub qui a été arrêté et qui était le comptable d’un groupe terroriste activant dans les maquis du massif de Collo et surtout au niveau de l’extrême ouest de la wilaya qui fait jonction avec les montagnes de la wilaya de Jijel. Ce comptable s’occupait aussi du cryptage des messages électroniques qu’échangeaient les membres du groupe terroriste.

C’est en déchiffrant les codes de plusieurs messages de son téléphone portable que les services de sécurité sont arrivés à identifier ce groupe de soutien ainsi que ses ramifications avec d’autres groupes qui leur assuraient le passage d’une région à une autre. Ils avaient aussi déchiffré des messages envoyés par deux terroristes qui ont été éliminés ensuite en Tunisie. Les messages apporteront d’autres révélations et surtout que l’un des accusés avait escorté un groupe de 12 terroristes dont l’“émir” national Abdelmalek Droudkel, chef d’El-Qaïda au pays du Maghreb islamique, vers la région de Béni Mahboub, dans la wilaya de Jijel.

Ce qui confirme l’information rapportée par Liberté sur la présence de Abdelmalek Droudkel parmi le groupe terroriste, qui a été encerclé, il y a quelques mois, dans les montagnes de Kerkera. Rappelons que 3 terroristes avaient été neutralisés par les services de sécurité.

A. L., révèlera qu’en 2011, il avait fait la connaissance d’un terroriste au bord de la mer et depuis il participe à l’approvisionnement des groupes armés en denrées alimentaires qu’il transportait jusqu’à Oued Z’hor, aux limites administratives avec la wilaya de Jijel. Il reconnaîtra aussi avoir escorté un terroriste avant que ce dernier soit éliminé dans la région de Bissi entre Skikda et Azzaba. Il a aussi assuré le transport dans son véhicule, de cinq autres terroristes, qui étaient armés de kalachnikovs, jusqu’aux frontières avec la Tunisie du côté de la wilaya de Souk-Ahras. Il révèlera qu’il avait aussi ramené des munitions pour les armes automatiques de Chechar, dans la wilaya de Khenchela. Enfin, il avouera avoir fait l’éclaireur à l’accusé N. K., qui était en compagnie d’autres terroristes, pour échapper aux barrages des services de sécurité et cela en direction des frontières est du pays. À souligner que le procureur de la République avait requis contre tous les accusés une peine de
20 ans de prison ferme.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
30 queries in 2,619 seconds.